NOUVELLES

Un réseau de trafic humain vers le Canada et l'Australie est démantelé à Taïwan

12/07/2012 09:45 EDT | Actualisé 11/09/2012 05:12 EDT

TAIPEI, Taiwan - Les autorités taïwanaises ont appréhendé plus d'une quarantaine de suspects lors du démantèlement d'un réseau de trafic humain qui pourrait avoir mené à l'entrée illégale de centaines de ressortissants chinois au Canada et en Australie.

Selon le Taipeh Times, la tête dirigeante de ce réseau apparemment très lucratif serait un dénommé Wang Cheng-wei, un individu de nationalité chinoise qui a été appréhendé en février dernier.

Depuis son arrestation, l'Agence nationale d'immigration de Taïwan a réussi à résoudre de nombreux dossiers de trafic humain en collaboration avec les autorités canadiennes et australiennes.

Selon les autorités taïwanaises, le réseau achetait des passeports chinois pour les remettre à des personnes de la province du Fujian en ajoutant leur photo aux documents.

Le Taipeh Times précise que les suspects auraient mené plus d'une cinquantaine de ces opérations de trafic avec succès, chaque voyage impliquant entre un et quatre ressortissants.

Le Canada a mis en place un important effort afin de contrer les réseaux de trafic humain et empêcher les immigrants illégaux d'atteindre les rives canadiennes.

Le gouvernement Harper a offert de l'aide financière aux pays qui luttent contre le trafic humain et a introduit des mesures législatives extrêmement sévères en matière d'immigration qui visent les réseaux criminels.

PLUS:pc