NOUVELLES

Réserves d'or décevantes: l'action de Semafo poursuit sa dégringolade

12/07/2012 03:32 EDT | Actualisé 11/09/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Les investisseurs ont continué à liquider leurs actions de Semafo (TSX:SMF) jeudi dans la foulée de l'annonce par la société aurifère québécoise de réserves inférieures aux attentes.

L'action a perdu plus de 22 pour cent pour clôturer à 3,39 $, à la Bourse de Toronto. Cette chute s'ajoute à celle de 17,3 pour cent enregistrée mercredi. En moins de deux jours, la valeur boursière de l'entreprise montréalaise a ainsi fondu de plus du tiers, passant de 1,48 milliard $ à 926 millions $.

Dans un communiqué publié mercredi, Semafo a indiqué que ses réserves d'or avaient augmenté de 1,3 million d'onces pour atteindre 7,3 millions d'onces. Par contre, la teneur en or du minerai a diminué.

L'entreprise exploite trois mines en Afrique de l'Ouest. La plus importante est la mine Mana, au Burkina Faso. Les deux autres sont situées au Niger et en Guinée

Semafo a par ailleurs annoncé mercredi son intention d'exploiter le gisement Wona-Kona de la mine Mana au moyen d'une «superfosse» plutôt qu'en mode souterrain, question d'améliorer la rentabilité du projet. Par conséquent, l'entreprise devra radier des investissements de 17 millions $ réalisés dans le cadre du projet souterrain.

Enfin, des problèmes de minerai sulfuré ont réduit les taux de récupération de l'or dans trois secteurs méridionaux de la mine Mana.

Toutes ces mauvaises nouvelles ont poussé l'analyste Brian Christie, de Valeurs mobilières Desjardins, à faire passer de 6,59 $ US à 4,31 $ US l'action la valeur comptable de Semafo. Comme ses collègues de Valeurs mobilières TD et de BMO Marchés des capitaux, M. Christie vient de réduire considérablement son cours-cible pour l'action de l'entreprise.

PLUS:pc