NOUVELLES

RDC: Kigali et Kinshasa appellent les groupes armés à cesser leurs activités

12/07/2012 12:44 EDT | Actualisé 11/09/2012 05:12 EDT

Le Rwanda, la République démocratique du Congo (RDC) et leurs neuf voisins régionaux ont appelé les groupes armés actifs dans l'est de la RDC à cesser leurs activités, selon un communiqué, jeudi, de l'organisation qui les réunit.

"Toutes les forces négatives, en particulier les (mutins du) M23, doivent cesser immédiatement toutes activités armées," déclare dans ce texte la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL).

De hauts responsables rwandais, dont le ministre de la Défense James Kabarebe, ont été accusés par l'ONU d'activement soutenir les mutins du M23, d'ex-membres de la rébellion congolaise tutsi du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), qui avaient été intégrés dans l'armée congolaise dans le cadre d'un accord de paix le 23 mars 2009. La mutinerie a débuté fin avril-début mai dans le Nord-Kivu (est de la RDC).

Kigali a de son côté accusé Kinshasa de relancer la coopération entre son armée et les rebelles hutus des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) en vue de lancer des attaques contre le Rwanda.

"Aucun soutien ne devrait être donné à une quelconque force négative pour déstabiliser la région et l'est congolais en particulier," poursuit le texte, signé par les onze membres de la CIRGL.

Les pays du bloc se sont aussi engagés à s'abstenir de toute action ou rhétorique susceptibles de davantage déstabiliser l'est de la RDC, promettant de faire en sorte que "leurs actions, comportement, discours, déclarations publiques (...) s'inscrivent dans une logique de paix, de sécurité et de stabilité."

Selon le communiqué, il est aussi demandé aux gouvernements du bloc de "travailler avec l'UA (Union africaine) et l'ONU pour la mise en place immédiate d'une force internationale neutre pour éradiquer le M23 (...) et toutes autres forces négatives dans la région des grands lacs".

La déclaration de la CIRGL intervient alors que le M23 a enregistré d'importants progrès militaires ces derniers jours, notamment la prise de trois villes, dont l'une à la frontière avec l'Ouganda.

La CIRGL comprend la RDC, le Rwanda, mais aussi l'Angola, le Burundi, la Centrafrique, la République du Congo, le Kenya, l'Ouganda, le Soudan, la Tanzanie et la Zambie.

jv-hv/aud/aub

PLUS:afp