NOUVELLES

Norvège - Un joueur de 3e division arrêté dans une affaire de match truqué

12/07/2012 11:35 EDT | Actualisé 11/09/2012 05:12 EDT

Un footballeur de troisième division norvégienne a passé près d'une journée en garde à vue mercredi et jeudi à Oslo, et doit être poursuivi dans une affaire de trucage de match en lien avec des paris, a-t-on appris auprès de la police.

Ce joueur, dont le nom n'a pas été précisé, avait été arrêté mercredi, a indiqué à l'AFP le porte-parole de la police d'Oslo, Kristian Ski, sans donner de détails sur le rôle de l'homme mis en cause.

Lors d'une conférence de presse, la responsable de la section financière et environnementale de la police d'Oslo, Gro Smogeli, a indiqué qu'il était ressorti libre, mais qu'il serait poursuivi, ont rapporté les médias locaux.

"Nous avons assez de preuves pour fonder nos soupçons à son encontre et le poursuivre, et également assez pour entendre plusieurs suspects", a-t-elle dit.

Elle a confirmé qu'il s'agissait d'un joueur de l'équipe de Follo, dans la région d'Oslo, ayant reçu des biens volés et de l'argent.

Selon le quotidien VG, ce joueur a parié un total de 120.000 couronnes (16.000 euros) sur cette rencontre, perdue 4-3 sur le terrain d'Oestsiden alors que Follo menait 3-1 à 20 minutes de la fin, et sur une autre de 3e division, une victoire 7-1 de Frigg Oslo contre Asker, le même jour, le 24 juin.

Mme Smogeli a évoqué des paris de "centaines de milliers de couronnes" sur ces rencontres, "montant considérable" à ce niveau de la compétition.

Le joueur nie être impliqué, a indiqué la police.

Mme Smogeli a ajouté que les policiers d'Oslo avaient pris contact avec des policiers étrangers, sans qu'il y ait pour le moment de demande formelle de coopération.

La police d'Oslo enquête par ailleurs sur une rencontre de deuxième division, Ull/Kisa contre HamKam, que la Fédération norvégienne de football (NFF) avait décidé dimanche de reporter après avoir reçu "des tuyaux et des indications" laissant craindre un trucage du match.

Face à une affaire qui ternit l'image du championnat, la NFF a annoncé mardi qu'elle envisageait de renforcer sa surveillance des divisions inférieures et de simplifier sa procédure de sanctions.

hh/jgu

PLUS:afp