NOUVELLES

Les ventes d'ordinateurs personnels ont fléchi au printemps aux États-Unis

12/07/2012 05:55 EDT | Actualisé 11/09/2012 05:12 EDT

SAN FRANCISCO - Les ventes d'ordinateurs personnels ont fléchi au cours du printemps aux États-Unis.

Une évolution des tendances technologiques, l'attente de nouvelles versions de ce produit et une économie chancelante ont contribué à freiner la demande pour les ordinateurs actuellement sur le marché.

La baisse des ventes au deuxième trimestre aux États-Unis se situait entre 6 pour cent et 11 pour cent par rapport à la même période il y a un an.

Les expéditions de PC dans le monde ont mieux résisté au cours du trimestre, plongeant de seulement 0,1 pour cent comparativement à l'an dernier.

Hewlett-Packard et Dell, les plus grands fabricants d'ordinateurs personnels sur le marché américain, ont subi les plus fortes baisses au cours de la période d'avril à juin. Les livraisons de HP aux États-Unis ont chuté de 12 ou 13 pour cent, selon les différents rapports, tandis que les ventes de Dell dans le pays ont diminué d'environ 9 pour cent.

Les consommateurs et les entreprises ont acheté moins d'ordinateurs personnels au cours des deux dernières années, alors qu'on a observé une popularité croissante des téléphones intelligents et des tablettes comme l'iPad d'Apple.

Le succès de l'iPad a d'ailleurs poussé les rivaux d'Apple à copier le concept, ce qui amène certains analystes à prédire que les ventes de tablettes surpasseront les ventes d'ordinateurs au cours des prochaines années.

-

PLUS:pc