NOUVELLES

J0-2012: des conditions de sécurité drastiques, dignes d'un aéroport

12/07/2012 06:17 EDT | Actualisé 11/09/2012 05:12 EDT

Préparez-vous à des contrôles de sécurité similaires à ceux d'"un vol international au départ d'un aéroport", met en garde le Comité d'organisation olympique Locog dans une brochure à l'intention des spectateurs des JO qui débutent le 27 juillet à Londres.

Les contrôles prendront du temps, "donc venez tôt", prévient l'organisateur. Les passagers passeront par des portiques, comme dans les aéroports, et leurs bagages seront scannés à l'arrivée, ce qui risque d'occasionner de longues files d'attente.

Une éditorialiste du quotidien Daily Telegraph, qui a fait l'expérience, estimait jeudi que "le parc olympique était l'endroit le plus sûr du monde, à l'exception peut-être du bunker du président (américain) à Fort Knox".

"On y est accueilli par des soldats en uniforme, au point de se demander si on n'a pas pris la mauvaise direction pour aboutir à un check-point en Afghanistan", lance-t-elle.

Chaque spectateur a reçu par courriel une liste de consignes drastiques: pas de sac d'un volume supérieur à 25 litres, pas de liquide au-delà de 100 ml, et pas plus de nourriture que le sac peut en contenir...

Couteaux, armes, drogues, mais aussi ballons, frisbees, sifflets, vuvuzelas et même les larges parapluies de type "golf" sont prohibés. La météo promet pourtant d'être mitigée pour les jeux, après les mois de mai et juin les plus arrosés de l'histoire du pays.

Sont également interdits les drapeaux de pays non participants aux Jeux, bannières, ainsi que les drapeaux d'une surface supérieure à 1 mètre sur 2.

Les enfants de 16 ans ou moins devront être accompagnés.

Et n'oubliez pas d'apporter avec vous votre carte Visa, et Visa uniquement, du fait d'un accord d'exclusivité avec les organisateurs des JO.

Plus de 40.000 hommes, militaires et civils, seront mobilisés au total pendant les JO.

mpf/dh/gv

PLUS:afp