NOUVELLES

Dans ce qui pourrait être son dernier trimestre, Astral hausse ses profits

12/07/2012 09:28 EDT | Actualisé 11/09/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Astral Media (TSX:ACM.A) a réussi à augmenter ses profits malgré une baisse de ses revenus à son troisième trimestre, qui pourrait bien être son dernier à titre d'entreprise indépendante.

Le diffuseur montréalais a enregistré des profits nets de 51,2 millions $ (91 cents par action) au cours de la période qui a pris fin le 31 mai, en hausse de 3,3 pour cent par rapport aux 49,5 millions $ (87 cents par action) dégagés pendant le trimestre correspondant de l'an dernier.

En excluant les frais de 6,2 millions $ reliés à la transaction prévoyant l'acquisition d'Astral par Bell Canada (TSX:BCE), le bénéfice par action s'est établi à 1$. Les analystes financiers sondés par Thomson Reuters tablaient sur 1,02 $.

Le chiffre d'affaires a reculé de 0,9 pour cent pour s'élever à 265,5 millions $.

Les revenus et le bénéfice d'exploitation des secteurs de la télévision et de la radio ont diminué en raison principalement du recul des ventes publicitaires. La baisse a atteint sept pour cent en télévision, les annonceurs ayant remis à plus tard leurs campagnes publicitaires. Les chaînes pour enfants ont particulièrement souffert de cette situation.

«Il n'y a pas de doute que les réductions de dépenses mises en place par les annonceurs au troisième trimestre ont touché tous les secteurs, mais nous nous attendons à des résultats bien plus reluisants au quatrième trimestre», a déclaré jeudi le grand patron d'Astral, Ian Greenberg, au cours d'une téléconférence avec les analystes.

C'est sans compter que les services de télévision payante Super Écran et The Movie Network ont subi une forte baisse de leur nombre d'abonnés.

En fait, seule la division des panneaux-réclames a connu la croissance au troisième trimestre.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) se penchera sur le projet d'acquisition d'Astral par Bell le 10 septembre lors d'une audience publique qui se tiendra à Montréal.

André Bureau, président du conseil d'administration d'Astral et ancien président du CRTC, a prédit jeudi que l'organisme réglementaire fédéral rendrait sa décision une quarantaine de jours après l'audience, donc à la fin octobre.

Le Bureau de la concurrence devra également entériner la transaction de 3,38 milliards $.

Vu ces circonstances, les résultats d'Astral influent bien peu sur le cours de l'action de l'entreprise. Le titre a clôturé à 49,14 $ jeudi, en hausse de 0,1 pour cent, à la Bourse de Toronto.

PLUS:pc