NOUVELLES

Trois diplomates algériens enlevés par le MUJAO au Mali auraient été libérés

11/07/2012 12:55 EDT | Actualisé 10/09/2012 05:12 EDT

ALGER, Algérie - Trois des sept diplomates algériens enlevés le 6 avril à Gao, au Mali, par le Mouvement pour l'unicité et le Jihad en Afrique de l'Ouest (MUJAO), ont été libérés, a annoncé mercredi le quotidien algérien «Al Chorouk» sur son site Internet.

«Oui, je vous le confirme: les trois diplomates ont été libérés vendredi ou samedi, je pense qu'ils sont actuellement pas loin de la frontière algérienne qu'ils ont gagnée à bord d'un véhicule 4x4», a déclaré Abou Omar Sanda Ould Bouamama, porte-parole d'Ansar Dine, un autre groupe islamiste présent dans le nord du Mali. «Les trois otages sont en bonne santé. Ils ont été remis aux autorités algériennes à la suite d'une médiation», a ajouté le porte-parole cité par «Al Chorouk».

Les autorités algériennes n'ont pas confirmé l'information. Mais une source diplomatique ayant réclamé l'anonymat a déclaré à l'Associated Press que «cette libération est probable». «Le silence des autorités algériennes s'explique à mon sens par le souci de garantir un maximum de chances à la réussite de l'opération et la sauvegarde de la santé des diplomates», a affirmé cette source.

Depuis l'enlèvement des sept diplomates, le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci, répète que «les otages sont en bonne santé».

PLUS:pc