NOUVELLES

Tour de France - 10e étape: déclarations

11/07/2012 11:42 EDT | Actualisé 10/09/2012 05:12 EDT

Jens Voigt (GER/RadioShack), 3e de l'étape: "Ca a été une journée très éprouvante. Il a fallu batailler pour que notre échappée puisse se faire et ensuite ça a été plein gaz tout du long. Dans la première ascension, j'ai souffert. Mais j'ai vu que les autres étaient encore plus morts que moi alors je suis parti. Dans le Grand Colombier, j'étais à la limite. J'étais dans un tunnel de douleurs et j'ai essayé de rester concentré sur la roue devant moi ! J'ai manqué de force dans le final mais ça a été une bonne performance et on a gagné un peu de temps pour le classement par équipe."

Pierre Rolland (FRA/Europcar), 8e de l'étape: "C'était une belle journée de vélo ! Et Thomas, le patron, a parlé ! Son mal de genou, il l'a gardé pour lui. Il n'a jamais mis la tristesse dans le groupe, il s'est accroché. C'est ça être un leader, tirer le groupe vers le haut. Il a une force de caractère impressionnante. J'ai pu sortir dans la dernière montée avec Van den Broecke parce qu'on ne risquait plus de rattraper l'échappée. J'ai perdu beaucoup de temps. Maintenant, il faut que j'aille en récupérer quand ça se présente. Je me fais plaisir à attaquer."

sva/bvo

PLUS:afp