Les Rolling Stones, l'un des plus importants groupes de rock de l'histoire de la musique, ont célébré jeudi leurs 50 ans.

C'est le 12 juillet 1962, au Marquee club à Londres, que les jeunes Brian Jones, Mick Jagger et Keith Richards, et trois autres musiciens, donnent leur premier spectacle sous le nom des Rolling Stones.

Le batteur Charlie Watts et le bassiste Bill Wyman les rejoindront peu après pour compléter la formation originale.

Brian Jones est d'abord le leader du groupe, mais Jagger et Richards ne tarderont pas à s'imposer comme auteurs-compositeurs. Brian Jones va mourir en 1969 et sera remplacé par Mick Taylor qui, quelques années plus tard, sera remplacé par Ronnie Wood.

En 1965, le groupe est propulsé au sommet grâce à (I Can't Get No) Satisfaction, écrite par le duo Jagger-Richards. Par la suite, les Stones enchaîneront les succès comme Paint It Black, Ruby Tuesday et Under My Thumb.

À la fin des années 60 et au début des années 1970, le groupe est à son apogée artistique et lance les albums phares Beggars' Banquet, Let It Bleed, Sticky Fingers et Exile on Main Street.

Au cours de la carrière, les Rolling Stones ont lancé plus de 20 albums originaux. En 1990, le groupe disait avoir vendu plus de 200 millions d'albums à travers le monde.

Le groupe a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame en 1989.

Pour souligner le 50e anniversaire du groupe, une exposition de photos s'ouvre jeudi à Somerset House à Londres, The Rolling Stones: 50, et qui coïncide avec la publication d'un livre du même titre.

Des rumeurs persistantes parlent aussi d'un probable retour sur scène des mauvais garçons du rock and roll en 2013.

EN VIDÉO: