NOUVELLES

Plus de 100 Libyens, ayant mis le feu à un centre sportif, arrêtés à Amman

11/07/2012 02:47 EDT | Actualisé 10/09/2012 05:12 EDT

Une centaine d'ex rebelles libyens ont été arrêtés mercredi après avoir mis le feu à un centre de sports de l'académie de police à Amman où ils recevaient une formation, ont indiqué des responsables de la sécurité.

"Un groupe de Libyens a détruit et a mis le feu à une installation sportive aujourd'hui. La police les a tous arrêtés", a dit l'un des responsables sans plus de précisions.

Un autre responsable a affirmé qu'environ 140 Libyens avaient pris part à ces dégradations, "parce que leur vol retour sur Libyan Airlines avait été retardé aujourd'hui".

"Beaucoup ont essayé de s'échapper après ce qu'ils avaient fait, mais la population a aidé la police à les arrêter", a-t-il ajouté.

Dans un communiqué, la police a confirmé ces violences. "Les stagiaires libyens, qui avaient terminé leur formation en Jordanie, ont mis le feu à certains baraquements après avoir appris que leur vol était retardé", a-t-elle dit.

La semaine dernière, la Jordanie avait expulsé plusieurs stagiaires libyens qui s'étaient battus entre eux, a indiqué la police.

Un premier groupe de 10.000 anciens rebelles libyens sont arrivés en avril en Jordanie pour recevoir une formation afin d'intégrer le ministère libyen de l'Intérieur, en vertu d'un accord conclu entre Amman et Tripoli en décembre.

Le royaume a déjà formé des dizaines de milliers d'officiers de police irakiens, palestiniens et afghans.

str-akh/cco/vl

PLUS:afp