Pays-Bas: le nombre de suicides assistés a peu augmenté malgré leur légalisation

Publication: Mis à jour:
EUTHANASIE
(Shutterstock) | Shutterstock

AMSTERDAM, Pays-Bas - Le nombre d'euthanasies pratiquées aux Pays-Bas a peu progressé depuis la légalisation du suicide assisté en 2002, selon une étude publiée mercredi sur le site Internet de la revue médicale «The Lancet».

En 2010, les suicides assistés ont représenté 2,8 pour cent du nombre total de décès aux Pays-Bas. «C'est plus élevé que le taux de 1,7 pour cent en 2007, mais comparable à 2001 et à 1995», selon l'étude.

Dans le cadre de la loi, un patient qui demande le droit de mourir peut se voir prescrire un cocktail mortel de sédatifs, à condition que deux médecins aient confirmé que sa souffrance est irrémédiable et insupportable. La plupart des cas concernent des patients atteints d'un cancer.

L'étude s'appuie sur les registres de décès de 2010 et fait suite à de précédentes études effectuées en 1990, 1995, 2001 et 2005.