NOUVELLES

Libération à Beyrouth d'un dissident syrien (opposition)

11/07/2012 03:33 EDT | Actualisé 10/09/2012 05:12 EDT

Un dissident syrien, Zakaria Moutlaq, qui avait été arrêté le week-end dernier à son arrivée à l'aéroport international de Beyrouth, a été libéré, a annoncé un opposant syrien basé dans la capitale libanaise.

Le militant syrien, Kinan Ali, a indiqué à l'AFP que "Moutlaq a été relâché". Selon lui, le Syrien avait été interpellé le 8 juillet en arrivant du Caire.

Plus tôt mercredi, un responsable de la Sûreté générale libanaise, qui n'a pas voulu être identifié, avait fait état de la détention de ce dissident de 26 ans.

"Il était recherché par les militaires libanais", avait-il précisé, ajoutant que le mandat d'arrêt avait été diffusé à toutes les agences de sécurité.

"Je ne sais pas pourquoi il a été arrêté", avait-il ajouté, précisant qu'il avait été remis aux militaires libanais.

"Moutlaq a été l'un des premiers arrêtés en Syrie quand la révolte a éclaté", en mars 2011, a assuré Kinan Ali, ajoutant qu'"il avait été contraint de faire des aveux à la télévision en mai et de confesser qu'il était en contact avec des terroristes armés".

En mars, M. Moutlaq se trouvait dans le quartier rebelle de Baba Amr à Homs, que les forces loyalistes avaient bombardé durant des semaines avant de s'en emparer.

"Il a quitté la Syrie il y a environ cinq mois après avoir été blessé (dans le quartier de) Baba Amr" et s'était rendu pour un traitement en Arabie saoudite avant de partir en Egypte.

La Ligue syrienne pour les droits de l'Homme a publié un communiqué mercredi condamnant son arrestation et exprimant sa "profonde inquiétude", les autorités risquant, selon l'organisation, d'extrader l'opposant vers la Syrie.

rd/vl/cco

PLUS:afp