NOUVELLES

Le politicien Jesse Jackson fils serait soigné pour un «problème d'humeur»

11/07/2012 11:23 EDT | Actualisé 10/09/2012 05:12 EDT

CHICAGO - Jesse Jackson fils, un membre de la Chambre des représentants des États-Unis, subit d'importants traitements médicaux pour soigner un «trouble de l'humeur», a fait savoir son bureau dans une brève déclaration officielle, mercredi.

L'annonce survient plus d'un mois après que le démocrate de l'État de l'Illinois se soit absenté, en douce, pour des raisons médicales.

La déclaration a été émise au moment où les pressions s'intensifiaient pour que soit dévoilé l'endroit où le politicien âgé de 47 ans se trouve et la nature exacte de ses problèmes de santé.

Le communiqué ne précise pas à quel endroit M. Jackson fils est soigné, mais note qu'il réagit de façon positive aux soins prodigués et qu'il devrait se rétablir complètement.

M. Jackson fils s'est absenté de ses fonctions le 10 juin, mais son bureau n'a annoncé la nouvelle que quelques semaines plus tard et s'est fait très silencieux depuis.

Des membres du personnel de M. Jackson fils ont précisé que la déclaration officielle venait de son médecin, mais que son nom et adresse ne seraient pas dévoilés en raisons des lois fédérales sur le respect de la vie privée.

Le bureau de M. Jackson fils a par ailleurs nié les allégations à l'effet que le politicien de Chicago, fils du révérend Jesse Jackson père, subisse des traitements pour «abus d'alcool ou d'autres drogues». Son porte-parole a refusé d'élaborer sur la déclaration officielle.

Lorsque l'absence de M. Jackson fils a d'abord été dévoilée, son bureau a déclaré qu'il souffrait d'épuisement. La semaine dernière, son personnel a affirmé que son état de santé était plus inquiétant que ce que l'on croyait à l'origine et qu'il nécessitait des soins hospitaliers. On faisait aussi mention du fait que M. Jackson fils combattait des problèmes d'ordre émotif.

Le moment de l'absence a soulevé certaines questions, en partie parce que M. Jackson fils est mêlé à une enquête déontologique de la Chambre des représentants, liée à Rod Blagojevich, ancien gouverneur de l'État de l'Illinois actuellement en prison.

Plus tôt mercredi, des leaders démocrates à la Chambre des représentants se sont joints aux collègues et électeurs de M. Jackson fils pour que ce dernier fournisse de l'information sur son état de santé. Interrogée à ce sujet, la leader de la minorité démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a dit espérer qu'il obtienne «une évaluation juste afin de partager cette information».

Se basant sur l'expression «trouble de l'humeur», plusieurs experts croient que M. Jackson fils pourrait souffrir de dépression. Sans être au fait des détails précis entourant l'état de santé du politicien, des médecins interrogés par l'Associated Press ont fait remarquer que l'expression fait habituellement référence à une dépression ou un trouble bipolaire, auparavant appelé psychose maniacodépressive.

PLUS:pc