NOUVELLES

L'ancien aide de camp de l'ex-président malien ATT arrêté à Bamako

11/07/2012 01:23 EDT | Actualisé 10/09/2012 05:12 EDT

L'ancien aide de camp de l'ex-président malien Amadou Toumani Touré (ATT) a été arrêté par des hommes armés et cagoulés à Bamako, a appris mercredi l'AFP auprès de membres de sa famille qui dit craindre pour sa vie.

"Hier soir (mardi), le colonel Abidine Guindo a été arrêté par des hommes cagoulés" dans un quartier de Bamako, a déclaré Abdoulaye Guindo, parent de l'officier. "Les hommes étaient aussi armés", a-t-il affirmé.

"On ne sait pas où se trouve actuellement le colonel et on a peur pour sa vie", a déclaré de son côté Ousmane Guindo, autre membre de sa famille.

Une source proche du ministère malien de la Justice a affirmé "ne pas être au courant de l'arrestation du colonel Guindo". "Il n'est pas entre les mains des autorités judiciaires maliennes", a-t-elle affirmé.

Le colonel Abidine Guindo est l'un des rares hommes de confiance de l'ancien président Amadou Toumani Touré qui vit en exil à Dakar.

Le colonel Guindo a été accusé par la junte militaire qui avait renversé le président ATT lors d'un coup d'Etat le 22 mars, d'avoir dirigé une tentative de contre-coup dans la nuit du 30 avril au 1er mai à Bamako.

Des affrontements entre militaires putschistes et ceux restés fidèles au président renversé avaient fait au moins 22 morts et des dizaines de blessés.

Les putschistes dirigés par le capitaine Amadou Haya Sanogo avaient rendu le pouvoir le 6 avril, restant cependant très influents à Bamako.

Après les affrontements de la nuit du 30 avril au 1er mai, de nombreux militaires considérés comme proches d'ATT avaient été arrêtés.

La presse malienne a rapporté des témoignages de membres de leurs familles sans nouvelles d'eux et des sites maliens d'information en ligne ont diffusé des vidéos montrant des images supposées de militaires arrêtés et torturés au camp militaire de Kati, près de Bamako, siège de l'ex-junte du capitaine Sanogo.

sd/stb/sba

PLUS:afp