NOUVELLES

La ville de Port Harcourt (Nigeria), Capitale mondiale du livre en 2014

11/07/2012 02:25 EDT | Actualisé 10/09/2012 05:12 EDT

La ville de Port Harcourt, dans le sud du Nigeria, a été choisie comme Capitale mondiale du livre pour l'année 2014 par un comité de sélection composé de représentants des trois principales associations professionnelles internationales du livre et de l'Unesco.

Port Harcourt a été choisie "pour la qualité de son programme, en particulier pour l'importance des activités en faveur des jeunes et l'impact de ce programme sur l'amélioration de la culture du livre, de la lecture, de l'écriture et de l'édition au Nigeria, et son influence sur le niveau d'alphabétisation dans le pays", soulignent mercredi les membres du comité de sélection dans un communiqué.

Chaque année, l'Unesco et les trois organisations professionnelles internationales du monde du livre que sont l'Union internationale des éditeurs (UIE), la Fédération internationale des libraires (IBF) et la Fédération internationale des associations et institutions des bibliothécaires (IFLA), désignent la Capitale mondiale du livre pour la période d'une année, à compter du 23 avril.

Cette initiative vient ainsi s'ajouter aux célébrations de la Journée mondiale du livre et du droit d'auteur.

Port Harcourt est la quatorzième ville désignée Capitale mondiale du livre. Erevan est la ville choisie pour 2012 et Bangkok celle de 2013. C'est la grande ville de la région pétrolifère du Nigeria, premier producteur de brut d'Afrique.

Le Nigeria - pays le plus peuplé d'Afrique avec plus de 160 millions d'habitants - est régulièrement secoué par des attentats sanglants attribués au groupe islamiste Boko Haram mais le sud a jusqu'à présent été épargné.

Boko Haram opère essentiellement dans le nord et a mené des actions à Abuja et dans d'autres villes du centre.

cha/pcm/dp/sba

PLUS:afp