NOUVELLES

JO: Londres pourrait assigner encore plus de militaires pour assurer la sécurité

11/07/2012 10:46 EDT | Actualisé 10/09/2012 05:12 EDT

LONDRES - La Grande-Bretagne a choisi mercredi de mettre à sa disposition 3500 membres du personnel militaire additionnels afin de protéger les installations olympiques de Londres, car un contracteur privé a reconnu qu'il ne serait peut-être pas en mesure de fournir un nombre suffisant de gardiens de sécurité à temps pour les Jeux olympiques.

Le contracteur, G4S, a été engagé afin de fournir la majorité des 13 200 gardiens de sécurité qui patrouilleront la centaine d'installations olympiques pendant les Jeux. Dans un communiqué, la compagnie a cependant indiqué qu'elle ne parviendrait peut-être pas à remplir cette demande, car elle peine à trouver le personnel nécessaire pour le faire.

G4S continue d'affirmer qu'elle espère être en mesure de fournir les gardes nécessaires, mais le gouvernement britannique a tout de même choisi de prévenir les militaires à l'effet qu'un déploiement rapide pourrait s'avérer nécessaire advenant que le contracteur ne parvienne pas à remplir ses obligations.

Une source qui a requis l'anonymat a dit avoir été informée du plan du gouvernement, qui n'a pas encore été dévoilé publiquement. G4S aurait admis ses difficultés lors de discussions avec le Comité organisateur des Jeux olympiques de Londres et le gouvernement britannique.

Dans un communiqué, G4S a évoqué un processus de recrutement, de formation et de déploiement «très complexe et sans précédent», un procédé qui a également dû se faire dans une période de temps «restreinte».

La compagnie a dit avoir rencontré des problèmes liés à la disponibilité des effectifs et à l'organisation des horaires de travail au cours des dernières semaines, mais elle a précisé travailler à résoudre ces difficultés «tous les jours».

G4S a dit accepter que le gouvernement «ait décidé d'allouer des ressources supplémentaires».

La possibilité que des pénalités soient imposées et le montant de ces éventuelles amendes n'ont pas été précisés.

Quelque 7500 militaires assureront la sécurité pendant les Jeux olympiques, tandis que 6000 autres sont déjà sur une liste qui les place à la disposition des autorités pour effectuer diverses tâches si nécessaire. Si l'ensemble du personnel militaire — incluant le personnel additionnel — est envoyé sur le terrain lors des Jeux olympiques, le nombre total de militaires atteindra les 17 000, éclipsant largement la quantité de soldats britanniques déployés en Afghanistan, qui sont au nombre de 9500.

PLUS:pc