LOS ANGELES, États-Unis - Courtney Love a nié les allégations de son ancienne assistante, qui a accusé la chanteuse de ne lui avoir pas versé son plein salaire et de lui avoir fait des requêtes contraires à l'éthique, comme de recruter un pirate informatique ou de falsifier des documents légaux.

Jessica Labrie a déposé une poursuite judiciaire mardi à Los Angeles.

«Les allégations sont complètement sans fondement et ont été faites avec malice par une ancienne employée contrariée», a indiqué l'agent de la chanteuse, Steve Honig, dans une déclaration publiée mercredi.

Selon l'information figurant dans les documents, Mme Labrie a été l'adjointe administrative de Courtney Love pendant environ un an, de 2010 à 2011. La plaignante dit avoir été congédiée après s'être plainte de n'avoir pas reçu le salaire auquel elle avait droit.

Jessica Labrie aurait souffert d'insomnie, de céphalées et d'autres problèmes de santé en raison du comportement de Courtney Love.

L'avocat de Mme Labrie, Joshua Gruenberg, a affirmé que la chanteuse du groupe Hole avait demandé à sa cliente de recruter un pirate informatique afin de modifier les dossiers relatifs à certaines entreprises dont elle était propriétaire ou dont elle croyait être propriétaire.

Jessica Labrie aurait refusé d'accéder à cette demande, plaide Me Gruenberg.