NOUVELLES

Printemps arabe: la démocratie reste populaire dans six pays musulmans (sondage)

10/07/2012 04:52 EDT | Actualisé 09/09/2012 05:12 EDT

La démocratie reste populaire dans six pays à majorité musulmane plus d'un an après le début du Printemps arabe, mais dans certains pays, de fortes majorités se prononcent en faveur de lois fondées sur le Coran, selon un sondage publié mardi aux Etats-Unis.

D'après l'enquête réalisée au printemps par l'institut de recherche Pew, les deux premiers pays de la région à avoir renversé un dictateur, la Tunisie et l'Egypte, restent attachés à la démocratie: 67% des Egyptiens et 63% des Tunisiens jugent ce système politique "préférable".

Dans la région, Libanais (84%) et Turcs (71%) paraissent encore plus démocrates, alors que Jordaniens (61%) et Pakistanais (42%) sont moins enthousiastes.

Les Tunisiens sont 45% à estimer que leur pays va mieux sans l'ancien président Ben Ali, mais 42% sont d'un avis contraire. L'optimisme l'emporte cependant: 75% des sondés estiment que l'économie tunisienne va aller en s'améliorant.

Hormis au Liban, qui compte une importante minorité chrétienne, les personnes interrogées pensent majoritairement que l'islam joue un rôle important dans la politique de leur pays et que c'est une bonne chose. Mais les points de vue diffèrent d'un pays à l'autre sur l'influence que la religion doit avoir sur la législation.

Au Pakistan, 82% des sondés pensent que les lois devraient "strictement suivre le Coran", mais ce pourcentage tombe à 72% en Jordanie, 60% en Egypte, 23% en Tunisie et à 17% en Turquie comme au Liban.

Sur la place des femmes dans la société, de fortes majorités pensent que ces dernières doivent avoir les mêmes droits que les hommes. Mais si les Libanais sont 93% à le penser, la proportion tombe à 74% en Tunisie et à 58% en Egypte. A noter que si les Tunisiennes se prononcent à 84% pour l'égalité des droits, ce chiffre n'est que de 65% pour les Tunisiens.

Les extrémistes sont largement rejetés dans tout les pays, même si Al-Qaïda s'attire 19% d'opinions favorables en Egypte, 16% en Tunisie et 13% au Pakistan.

Enquêtes réalisées en mars/avril auprès d'un millier de personnes par pays, avec une marge d'erreur comprise entre plus ou moins 3,9 à 5,2 points selon les pays.

bar/eg

PLUS:afp