NOUVELLES

Pas de transition avant le départ d'Assad, maintient l'opposition syrienne

10/07/2012 04:56 EDT | Actualisé 08/09/2012 05:12 EDT

L'opposition syrienne va insister auprès des dirigeants russes sur son refus de toute transition avant le départ du pouvoir du président Bachar al-Assad à l'occasion de la visite du chef du Conseil national syrien (CNS) mercredi à Moscou, selon un communiqué mardi.

A l'occasion de la visite d'une délégation présidée par son président, Abdel Basset Sayda, le CNS, principale coalition de l'opposition, a affirmé qu'il restait engagé à réaliser les "revendications du peuple syrien", notamment le départ du président Assad "et de sa clique au pouvoir avant toute négociation sur un transfert de pouvoir et une période de transition".

Le CNS a appelé de nouveau le Conseil de sécurité à adopter une résolution s'appuyant sur le chapitre VII de la charte de l'ONU en vue de contraindre le régime à arrêter la répression.

Alliée de Damas, la Russie est un acteur incontournable dans le dossier syrien, bloquant toute résolution à l'ONU condamnant la répression et refusant de cesser son soutien au régime malgré les critiques internationales.

M. Sayda avait appelé lundi la Russie à arrêter ses livraisons d'armes au régime si elle entendait "maintenir de bonnes relations avec le peuple syrien".

Quelques heures plus tard, des responsables chargés des exportations d'armes russes ont affirmé que Moscou ne conclurait pas de nouveaux contrats d'armement avec son allié syrien tant que la situation n'est pas stabilisée dans ce pays.

ram/cco/cco

PLUS:afp