NOUVELLES

La France condamne des tirs syriens vers le Liban

10/07/2012 07:32 EDT | Actualisé 09/09/2012 05:12 EDT

La France a condamné mardi des tirs d'obus syriens en territoire libanais qui se sont produits dans la nuit de lundi à mardi, ainsi que la répétition des incidents ces derniers jours à la frontière entre les deux pays.

"La France condamne les tirs d'obus syriens en territoire libanais et les violences répétées qui ont eu lieu ces derniers jours aux frontières syro-libanaises", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valero, lors d'un point de presse.

Des échanges de tirs ont éclaté des deux côtés de la frontière nord du Liban avec la Syrie "sur plusieurs points de passage illégaux" dans la nuit de lundi à mardi, a indiqué un responsable des services de sécurité libanais. Par la suite, des obus se sont abattus sur le sol libanais.

Cet incident intervient deux jours après la mort de deux personnes lors d'accrochages et d'explosions dans la zone, soit l'incident le plus meurtrier survenu au Liban depuis le déclenchement de la révolte dans la Syrie voisine il y a près de 16 mois.

"Nous appuyons la décision du Conseil des ministres libanais de renforcer la présence des forces armées libanaises aux frontières, pour garantir la sécurité du territoire et des populations libanaises", a encore dit Bernard Valero.

"La France appelle la Syrie au strict respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du Liban, conformément aux résolutions des Nations Unies", a-t-il ajouté.

Interrogé par ailleurs sur la présence en France du général syrien Manaf Tlass, le haut gradé le plus proche du pouvoir à avoir fait défection depuis le début du soulèvement, le porte-parole français a assuré qu'il n'avait pas d'informations.

"Je ne confirme pas sa présence a Paris, je n'ai pas d'informations sur le sujet", a déclaré Bernard Valero.

Manaf Tlass a fait défection la semaine dernière, plusieurs sources affirmant qu'il se rendait à Paris, où vit une partie de sa famille.

kat/hr/dp/sd

PLUS:afp