NOUVELLES

Jérôme Blais joue 70 et prend les devants par trois coups à Québec

10/07/2012 07:04 EDT | Actualisé 09/09/2012 05:12 EDT

QUÉBEC - Jérôme Blais a adopté la formule idéale pour mater le parcours du Golf de la Faune : coups de départs longs et précis et un fer droit fort bien contrôlé. Le professionnel affilié au club Venise a du même coup remis une carte de 70, deux sous la normale, et il s'est installé aux commandes, à l'issue de la ronde initiale de la Coupe des Champions disputée sur les allées du club Golf de la Faune à Québec.

Blais aura d'ailleurs été le seul a présenter un compte sous la normale sur un parcours où le vent a été pour le moins très dominant tout au cours de la journée. Éric Laporte (Montcalm) accuse un retard de trois coups sur le meneur, au deuxième rang, alors que Dave Lévesque (LaPrairie), champion en titre, Kevin Senécal (Le Maître Tremblant) et Claude Tremblay (Le Boisé) sont nez à nez en troisième place avec un compte de 74.

Chris Barber (The Landings) et Serge Thivierge (La Vallée du Richelieu) sont ex-aequo au sixième rang à 76, un coup de mieux que Yannick Laforest (Quatre-Domaines) et Vincent Dumouchel (La Vallée du Richelieu). Jean Laforce (St-Jean-de-Matha) à 80, Benoit Latour-Larouche, le professionnel hôte à 81 et Philippe Gariépy (Académie Philippe-Gariépy) à 82, complètent la liste des douze joueurs enrégimentés dans cette Coupe des Champions 2012.

«Mes coups de départs ont été solides et précis et j'ai joué de façon conservatrice sur les verts. Autrement dit, mon rythme était excellent, j'ai su limiter les erreurs et en aucun moment je ne me suis placé dans le trouble. Je suis très heureux de cette première journée », a noté d'entrée de jeu le professionnel de l'Estrie, qui a bouclé cette première ronde avec quatre birdies et deux bogueys.

Il sait pertinemment toutefois que cette compétition est loin d'être terminée et que tout peut basculer rapidement, surtout au golf.

«J'ai beaucoup travaillé sur l'aspect mental de mon jeu, au cours des derniers mois, et je pense que tout ce travail m'a bien servi aujourd'hui. Mon niveau d'émotion est assez stable et force m'est d'admettre que mon cadet, Sylvain Boudreault, a le don de me calmer lorsque je suis porté à m'énerver un peu. En ronde finale, mon plan de match ne changera pas. Je contrôlerai simplement ce que je peux contrôler tout en restant bien détendu», a conclu Blais.

Lévesque décu

Troisième pour le moment, à quatre coups du meneur, Dave Lévesque avait peu d'explications à fournir pour expliquer cette contre-performance.

«Normalement, mes coups de départs et mon fer droit demeurent ma force.

(Mardi), mon décocheur a plutôt causé ma perte. Reste que je me suis battu et je continuerai de le faire en ronde finale.

«Je dois dire toutefois que Jérôme (Blais) a super bien joué aujourd'hui et qu'il a justement mis à profit ce qui fait normalement ma force. Nous verrons maintenant demain, car le tournoi n'est pas terminé», a ajouté le champion en titre.

Notons que la Coupe des Champions Golf de la Faune, première étape de la Série Prestige HGrégoire, est dotée d'une bourse de 18 000 $ dont 5000 $ pour le vainqueur.

PLUS:pc