NOUVELLES

Des moustiques porteurs du virus du Nil occidental découverts à New York (mairie)

10/07/2012 01:03 EDT | Actualisé 09/09/2012 05:12 EDT

Des moustiques porteurs du virus du Nil occidental ont été découverts sur l'île de Staten Island, l'un des cinq arrondissements de New York, a annoncé mardi la mairie, en invitant la population à la prudence.

Aucun cas d'infection humaine n'a cependant été signalé, a précisé le département municipal de la Santé dans un communiqué.

Son responsable Thomas Farley a rappelé aux New-Yorkais que des "mesures simples de précaution" pouvaient les protéger, comme "porter un produit anti-moustiques à l'extérieur et se couvrir les bras et les jambes".

Il a aussi recommandé la prudence aux personnes de plus de 50 ans, les plus vulnérables en cas de contraction du virus.

Les moustiques infectés ont été découverts dans les quartiers de New Dorp Beach et Bull's Head, à Staten Island, où les traitements anti-moustiques ont été intensifiés, toujours selon la mairie.

Le virus du Nil occidental, identifié pour la première fois en Ouganda en 1937, peut entraîner trois formes de réactions chez les êtres humains. La plupart du temps il passe inaperçu, mais il peut aussi donner des symptômes ressemblant à la grippe, et dans une minorité de cas des complications telles que des méningites et des encéphalites. La maladie peut alors être mortelle.

bd/sam

PLUS:afp