NOUVELLES

Criminalité: la chef de la région du Cap demande l'aide de l'armée

10/07/2012 05:21 EDT | Actualisé 09/09/2012 05:12 EDT

La Premier ministre de la région du Cap occidental, Helen Zille, a demandé au président sud-africain Jacob Zuma l'aide de l'armée pour lutter contre les gangs criminels qui infestent certains quartiers de la ville du Cap, ont indiqué les services de Mme Zille mardi.

"Il est clair que la situation actuelle est devenue une urgence, et que les forces de police n'ont plus les moyens d'y faire face", a écrit Mme Zille au chef de l'Etat. "La police a besoin du soutien de l'armée pour restaurer l'ordre dans ces quartiers".

Dans sa missive, la gouvernante régionale, également chef du parti d'opposition DA (Alliance démocratique), explique que la violence n'a pas cessé malgré l'envoi de renforts de police.

"Ces derniers mois", indique Mme Zille, "il y a eu un pic de violence au Cap au cours duquel 23 personnes ont été tuées, dont sept enfants", parfois par des balles perdues lors de fusillades urbaines.

Les affrontements entre gangs ont de longue date marqué l'histoire criminelle du Cap, et de récents conflits de territoires entre trafiquants de drogue ont aggravé la situation.

jg/cpb/jlb

PLUS:afp