Huffpost Canada Quebec qc

Bell Média demande au CRTC que TSN 990 devienne RDS Radio 990, en français

Publication: Mis à jour:
CANADIENSMONTREAL
Getty Images

MONTRÉAL - Bell Média a soumis une demande auprès du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) afin de convertir la station radiophonique anglophone de bande AM TSN Radio 990, de Montréal, en RDS Radio 990, qui diffuserait son contenu en français.

La requête découle du projet d'acquisition d'Astral Média (TSX:ACM.A) par BCE (TSX:BCE), annoncé en mars dernier.

À Montréal, Astral possède trois stations de langue anglaise (CHOM, Virgin Radio 96 et CJAD), alors que Bell détient TSN Radio 990. Or, selon les règles du CRTC, une entreprise ne peut pas exploiter plus de trois stations dans une même langue dans un marché où l'on compte moins de huit stations commerciales.

Cette transformation permettrait ainsi à Bell de se départir d'une station anglophone dans le secteur de Montréal afin de se conformer aux règles, a soutenu mardi Katia Aubin, porte-parole de RDS et de Bell Média.

Vantant la force de la «marque RDS», Bell Média a dit se réjouir à l'idée de créer un grand impact sur la scène sportive montréalaise et de se «rapprocher des auditeurs en leur offrant une couverture des événements athlétiques locaux». RDS Radio 990 mettrait l'accent sur la scène sportive locale, en diffusant du contenu 24 heures par jour. Quant à la radiodiffusion anglophone des matchs des Canadiens de Montréal, elle passerait à CJAD 800, une propriété d'Astral sur la bande AM, sous réserve de l'approbation du CRTC.

Également dans le cadre du dépôt du dossier devant le CRTC, mardi, pour l'acquisition d'Astral Média, Bell a indiqué son intention d'offrir des avantages concrets évalués à 200 millions $ à l'appui du système de radiodiffusion canadien.

Bell croit avoir un dossier solide et ne compte pas faire d'autres gestes «à court terme» en attente de la décision, a précisé Mme Aubin.

Le CRTC a fixé l'échéance pour le dépôt des interventions et observations au 9 août, avant la tenue d'audiences à partir du 10 septembre.

BCE a déclaré mardi que l'approbation par le régulateur fédéral nécessiterait la vente par Bell de dix stations de radio dans cinq secteurs, soit Toronto, Vancouver, Calgary, Ottawa-Gatineau et Winnipeg. BCE avait évoqué précédemment la possibilité de demander des exemptions au CRTC pour éviter d'avoir à revendre des stations de radio.

«En augmentant les fonds disponibles pour la programmation et le talent canadiens, et en nous assurant que les résidants du Nord ont accès à une programmation sur les écrans large bande de leur choix, notre initiative profitera aux Canadiens de toutes les régions», a fait valoir par communiqué le président et chef de la direction de BCE et de Bell, George Cope.

Ces bénéfices tangibles pour l'industrie sont une condition du CRTC.

Ils incluent 96 millions $ pour le développement et la production de nouvelles émissions canadiennes, ainsi que pour d'autres initiatives à l'écran dans les deux langues officielles — la majorité des fonds étant destinée à des projets en français soutient Bell —, ainsi que 61 millions $ pour la radio notamment pour soutenir, promouvoir et développer le talent musical canadien, ainsi que pour aider la radio communautaire.

L'entente comporte aussi 40 millions $ pour rendre la programmation canadienne plus largement accessible dans le nord du pays, grâce à l'extension des services sur fil et sans fil large bande, et 3,5 millions $ en soutien à une campagne à l'échelle du pays dans le but de recueillir des fonds et d'accroître la sensibilisation aux problèmes de santé mentale.

Les actionnaires d'Astral Média ont voté en mai en faveur de l'acquisition pour 3,4 milliards $ de la société propriétaire de stations de radio, de chaînes de télévision spécialisées et des panneaux d'affichage extérieur par BCE.

BCE a dit s'attendre à ce que l'entente soit finalisée dans la seconde moitié de l'année.

À la Bourse de Toronto, l'action de BCE gagnait mardi après-midi 20 cents, à 42,76 $, tandis que celle d'Astral Média prenait cinq cents, à 49,09 $.

Sur le web

Bell veut lancer RDS à la radio

Bell Media Files CRTC Application to Create RDS Radio 990 in ...

Les Jeux «mobiles» de Londres

Achat de V par Bell: odeurs de radiations

Bell Media and CBC/Radio-Canada to Dissolve 2014/2016 Olympic ...