NOUVELLES

Afghanistan: la bombe qui a tué six Américains a percé le blindage

10/07/2012 02:51 EDT | Actualisé 09/09/2012 05:12 EDT

La bombe artisanale qui a tué dimanche six militaires américains dans la province du Wardak, dans l'est de l'Afghanistan, contenait une "grande quantité d'explosifs", qui a percé le blindage de leur véhicule, a affirmé mardi un porte-parole du Pentagone.

La mort de ces six militaires constitue la plus importante perte subie en 2012 par les Américains. Le 19 janvier, six Américains avaient également été tués dans l'accident de leur hélicoptère dans le sud du pays.

"L'Isaf (la force internationale, ndlr) se penche sur cet événement. A ce stade, nous pensons qu'il s'agissait d'une bombe artisanale contenant une grande quantité d'explosifs", a déclaré à la presse le porte-parole, George Little.

La violence de l'explosion pose la question du type d'explosif utilisé. Les talibans confectionnent en général leur bombe à l'aide de nitrate d'ammnonium, que l'on trouve dans les engrais. Des analyses sont en cours, selon M. Little.

Selon le capitaine de vaisseau John Kirby, un autre porte-parole du Pentagone, la bombe a vraisemblablement été enterrée. L'explosion a percé le blindage du véhicule blindé de type MRAP dans lequel se trouvaient les soldats.

Le MRAP a été spécifiquement conçu pour résister aux mines et bombes artisanales. Il est doté d'un bas de caisse en forme de V pour dévier le souffle de l'explosion.

Le Pentagone n'exclut pas que la bombe puisse être un EFP (Explosively formed penetrator), un procédé qui permet de diriger le souffle de l'explosion dans une direction donnée et donc d'augmenter sa capacité à percer un blindage. Ce type de bombe artisanale à effet dirigé a été largement utilisé par les insurgés irakiens contre les forces américaines.

"Nous n'excluons rien à l'heure actuelle", a affirmé le capitaine de vaisseau Kirby.

Les mines et bombes artisanales constituent la première source des pertes de la coalition internationale en Afghanistan, allant jusqu'à représenter 61% des pertes en 2008.

Depuis le début de l'année, elles ont provoqué la mort d'au moins 84 militaires américains, soit près de la moitié des pertes subies par les Etats-Unis, selon le site icasualties.org.

mra-ddl/bdx

PLUS:afp