NOUVELLES

Wall Street ouvre en baisse et s'attend à une mauvaise saison des résultats

09/07/2012 10:10 EDT | Actualisé 08/09/2012 05:12 EDT

La Bourse de New York a ouvert en baisse lundi, à l'aube d'une saison des résultats qui fait craindre aux investisseurs des rendements en-deçà des attentes: le Dow Jones cédait 0,38% et le Nasdaq 0,24%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average reculait de 48,59 points à 12.723,88 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 7,17 points à 2.930,16 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 perdait 0,32% (-4,37 points) à 1.350,31 points.

Wall Street avait fini en baisse vendredi, pénalisée par les créations d'emploi moins fortes qu'attendu aux Etats-Unis: le Dow Jones Industrial Average avait cédé 0,96%, à 12.772,47 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 1,30%, à 2.937,33 points.

"La baisse pourrait facilement être attribuée à l'actualité internationale", toujours sans entrain, mais elle est plutôt sans doute due "au constat que la saison des résultats qui s'approche sera terne", a remarqué Dick Green, du site d'analyse financière Briefing.com.

Le coup d'envoi de ce rendez-vous trimestriel sera donné lundi soir après la clôture avec le géant de l'aluminium Alcoa.

"Les données américaines laissent attendre un ralentissement plus marqué au deuxième trimestre, ce qui s'accompagne d'une réduction des prévisions de résultats des analystes", a expliqué Frederick Dickson, de DA Davidson.

Parmi les développements internationaux qui s'ajoutaient à la morosité ambiante, le commentaire du Premier ministre chinois Wen Jiabao sur "la pression qui reste élevée sur la deuxième économie mondiale", pesait sur les investisseurs américains, ont noté les experts de Wells Fargo Advisors.

Dimanche, le Premier ministre a appelé à "de nouvelles mesures pour accroître l'efficacité des ajustements préventifs", alors que "l'économie chinoise est stable dans l'ensemble, mais que la pression à la baisse (de la croissance) est relativement forte".

Les économistes s'attendent pour les mois à venir à de nouvelles baisses de taux d'intérêt et des réserves obligatoires des banques, afin de leur permettre de prêter davantage.

Le marché obligataire évoluait en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 1,530% contre 1,544% vendredi, et celui à 30 ans à 2,649% contre 2,664%.

sab/sl/bdx

PLUS:afp