NOUVELLES

Un Mexicain aurait été tué par un garde frontière américain au Texas

09/07/2012 10:42 EDT | Actualisé 08/09/2012 05:12 EDT

MEXICO - Un citoyen mexicain a été tué par balles par des agents des services frontaliers américains au Texas lors d'un incident que le gouvernement mexicain qualifie «d'usage disproportionné de la force».

Les services frontaliers ont indiqué samedi que des agents avaient fait feu le long du Rio Grande, sur la frontière séparant le Mexique du Texas, après avoir reçu des pierres et s'être fait mettre en joue du côté mexicain du fleuve.

L'agence a dit ne pas savoir si quelqu'un d'autre avait été blessé, mais le FBI fait enquête.

Le ministère mexicain des Affaires étrangères a déclaré dimanche soir qu'un ressortissant avait été tué par un agent américain au pont international Los Tomates-Veterans.

Il n'a pas identifié la victime ou offert de détails concernant l'incident.

Le Mexique a précisé que l'un de ses consulats avait envoyé un message aux autorités mexicaines demandant une enquête approfondie, sans penser aux conséquences.

«Le gouvernement mexicain a indiqué une fois de plus que l'usage disproportionné de la force à des fins de gestion de l'immigration est inacceptable en toutes circonstances», a déclaré le ministère des Affaires étrangères.

Juana Maria Soto a déclaré que son frère, Juan Pablo Perez Soto, avait été abattu par un agent des services frontaliers samedi matin. Elle dit avoir reçu peu d'informations, mais croit que son frère se trouvait sur la rive mexicaine, y coupant du bois pour le feu, et soutient avoir compris que l'agent avait traversé du côté mexicain et lui avait tiré sur lui.

Le porte-parole des services frontaliers Henry Mendolia a dit lundi que l'incident faisait toujours l'objet d'une enquête et qu'ils n'avaient pas confirmé que quelqu'un avait été abattu, mais a mis en doute le fait que des agents étaient entrés au Mexique.

«Nos agents ne vont pas au Mexique pour neutraliser quelque chose comme cela», a-t-il dit.

Selon lui, des agents des services frontaliers ont aperçu un groupe de gens du côté américain, samedi matin. Ils en ont arrêté certains, alors que d'autres ont battu en retraite vers le fleuve et commencé à jeter des pierres. Un agent qui n'a pu se protéger des lancers a fait feu en direction du groupe, a dit M. Mendiola. Au même moment, un autre agent présent sur les lieux a vu une personne de l'autre côté du fleuve pointer une arme vers le groupe. Cet agent a tiré vers le côté mexicain, a ajouté M. Mendiola.

Au dire de Mme Soto, son fils de 14 ans fait partie des gens détenus par les services frontaliers. Elle n'a pas pu lui parler, mais a dit que le consulat mexicain l'avait assurée qu'il n'était pas blessé.

M. Mendiola a indiqué que plusieurs personnes avaient été arrêtées, mais qu'il ne pouvait pas donner d'informations sur les suspects ou les crimes dont ils ont été accusés.

Des agents des services frontaliers ont saisi environ deux tonnes de marijuana en mars, provoquant du fait même une fusillade avec des trafiquants de drogue. Lors de cet incident, il n'était pas non plus possible de savoir si des gens ont été blessés du côté mexicain.

L'été dernier, les autorités ont fait savoir que des agents des services frontaliers et des rangers du ministère texan de la Sécurité publique avaient échangé environ 300 tirs avec des trafiquants de drogue présumés. Des responsables ont indiqué que les suspects avaient eux aussi lancés des pierres à des agents américains lors de cet incident.

En 2010, des agents des services frontaliers à El Paso ont abattu un adolescent de 15 ans de l'autre côté du Rio Grande. Des enquêteurs ont révélé que l'agent avait tiré après avoir été attaqué par des gens lançant des pierres.

PLUS:pc