NOUVELLES

Un juge rejette le procès intenté par le cycliste Lance Armstrong

09/07/2012 10:25 EDT | Actualisé 08/09/2012 05:12 EDT

AUSTIN, États-Unis - Un juge fédéral américain a rejeté lundi une poursuite déposée un peu plus tôt par le cycliste Lance Armstrong.

Armstrong s'est adressé à un tribunal fédéral dans sa tentative de bloquer les dernières accusations de dopage qui pèsent contre lui. Le septuple vainqueur du Tour de France a engagé un procès, lundi, à Austin.

Mais le juge Sam Sparks a critiqué les avocats du cycliste pour avoir soumis une plainte de 80 pages sonnant davantage comme une propagande pour s'attirer la sympathie du publique qu'un argument de droit.

Sparks ne s'est toutefois pas prononcer sur le mérite de la poursuite d'Armstrong et lui a accordé 20 jours pour reformuler et redéposer sa requête.

Armstrong soutient que l'Agence antidopage américaine (USADA) viole les droits constitutionnels des coureurs quand elle porte des accusations contre eux et que l'USADA ne devrait pas être autorisée à porter des accusations contre lui en ce qui a trait aux produits dopants qu'il aurait utilisés pendant sa carrière.

Le cycliste maintient être innocent et il veut qu'un juge empêche l'affaire de procéder. L'USADA affirme que plus de 10 anciens coéquipiers et officiels d'équipe témoigneront contre Armstrong, qui pourrait être banni du sport à vie et dépouillé de ses victoires au Tour de France s'il est reconnu coupable.

Armstrong a jusqu'à samedi pour accepter les sanctions de l'USADA ou de demander l'arbitrage. Le cycliste texan souhaitait que Sparks rende sa décision d'ici-là.

PLUS:pc