NOUVELLES

Touriste irlandaise tuée à Maurice: la défense demande l'acquittement

09/07/2012 01:14 EDT | Actualisé 08/09/2012 05:12 EDT

Les avocats des deux accusés du meurtre d'une touriste irlandaise, l'institutrice Michaela McAreavey, sur l'île Maurice en 2011, ont demandé lundi l'acquittement de leurs clients, et la réouverture de l'enquête.

"L'image de notre pays sur le plan international ne sera pas réparée en condamnant deux innocents à l'enfer de la prison pendant 60 ans alors que les vrais coupables sont encore dans la nature," a déclaré Me Sanjeev Teeluckdharry.

Les deux accusés, Avinash Treebhowoon, 31 ans, et Sandip Moonea, 42 ans, sont jugés depuis mai à Port-Louis pour le meurtre de McAreavey, 27 ans, fille d'une figure du sport irlandais, Mickey Harte.

Tous deux étaient employés de l'hôtel où l'institutrice passait sa lune de miel et avait été retrouvée étranglée en janvier 2011 dans sa chambre.

La journée de lundi était consacrée aux plaidoiries de la défense. Le parquet avait présenté son réquisitoire le 6 juillet, appelant le tribunal à déclarer coupables les deux accusés.

"Il y a matière pour demander la réouverture de l'enquête," a poursuivi lundi Me Teeluckdharry. "Tous les éléments recueillis dans le cadre de l'enquête policière devraient être expédiés à l'étranger pour des analyses ADN. Les témoins qui n'ont pas été interrogés par la police doivent" l'être.

"Il ne devrait pas y avoir de doute dans votre esprit," a renchéri le second avocat, Me Rama Valayden. "Vous devez déclarer les deux accusés non coupables," a-t-il ajouté, dénonçant, comme son confrère, "l'amateurisme" de la police dans cette affaire.

Le juge Prithiviraj Fekna doit désormais faire jeudi un résumé du procès, avant que le jury ne délibère. Conformément à la loi mauricienne, le parquet a laissé la peine à l'appréciation du tribunal.

Maurice, une île volcanique de l'océan Indien, entourée de récifs de corail et de lagons, accueille près d'un million de visiteurs par an.

jmp/aud/sba

PLUS:afp