NOUVELLES

Netanyahu évoque le programme nucléaire iranien avec Barroso

09/07/2012 07:08 EDT | Actualisé 08/09/2012 05:12 EDT

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a discuté lundi du programme nucléaire iranien avec le président de la Commission européenne José Manuel Barroso lors d'une rencontre à Jérusalem, a-t-on appris de sources concordantes.

"Le Premier ministre et le président de la Commission ont évoqué l'importance de l'approfondissement de la coopération entre Israël et l'Europe. Ils ont également discuté des efforts déployés par l'Iran pour se doter de l'arme nucléaire et de la reprise des discussions de paix avec les Palestiniens", selon un communiqué du bureau de M. Netanyahu sans autre précision.

"Ils ont également discuté des menaces vitales dans la région et échangé des points de vue sur le processus diplomatique en cours destiné à résoudre la question nucléaire sur l'Iran", selon un communiqué de l'UE.

En soirée, M. Barroso a été reçu par le président israélien Shimon Peres, et tous deux ont à nouveau évoqué le processus de paix avec les Palestiniens ainsi que le dossier iranien, selon un communiqué du bureau de M. Peres.

"Nous apprécions la position de l'Europe sur le programme nucléaire iranien. L'Iran est le siège du terrorisme mondial, et le monde doit empêcher le régime de Téhéran d'obtenir l'arme nucléaire", a notamment affirmé M. Peres à son hôte, selon ce communiqué.

Israël, considéré comme l'unique puissance nucléaire de la région, un statut sur lequel il maintient l'ambiguïté, présente le programme nucléaire iranien comme une menace pour son existence, se référant aux déclarations répétées des dirigeants de la République islamique sur sa disparition.

Les principaux responsables israéliens, M. Netanyahu en tête, agitent périodiquement la menace d'une opération militaire, exprimant leurs doutes sur l'efficacité des sanctions contre Téhéran, qui proteste du caractère purement civil de son programme nucléaire.

M. Barroso a par ailleurs réaffirmé que l'UE était favorable à une solution de deux Etats israélien et palestinien pour parvenir à la paix, selon les mêmes sources.

A l'issue de l'entretien, un accord de coopération dans les secteurs de l'énergie et de l'eau a été signé entre Israël et l'UE, qui est son principal partenaire commercial, a-t-on ajouté.

Dimanche, M. Barroso avait appelé à une relance des négociations israélo-palestiniennes, arguant que le processus de paix ne devait pas devenir l'"orphelin du 'Printemps arabe'" lors de rencontres avec le président palestinien Mahmoud Abbas et le Premier ministre Salam Fayyad à Ramallah en Cisjordanie.

jlr-chw/cnp

PLUS:afp