NOUVELLES

Krys Ocean Race - Avarie de foil sur Oman Sail (Gavignet)

09/07/2012 07:36 EDT | Actualisé 08/09/2012 05:12 EDT

Le trimaran MOD70 omanais Oman Sail, qui participe à la course transatlantique New York - Brest (Finistère), a cassé l'un des ses foils (plans porteurs) dans la nuit de dimanche à lundi, a-t-on appris lundi.

Oman Sail (21,20 m), skippé par le Français Sidney Gavignet, occupait la 4e place (sur 5) de cette transat ouest-est en équipage partie dimanche de New York quand le foil babord (gauche) a cédé pour une raison encore inconnue.

"Nous marchions entre 30 et 32 noeuds dans environ 25 noeuds de vent lorsque nous avons réalisé que le bateau ralentissait et que l'étrave plongeait d'avantage sous l'eau", a raconté Gavignet. La cause de cette avarie n'est pas élucidée, mais l'équipage a démonté le foil et l'a rentré à l'intérieur pour l'inspecter. Il sera analysé une fois le bateau revenu à terre.

"Nous n'avons rien senti et nous ne comprenons pas comment cela est arrivé, a-t-il ajouté. Ce n'est pas une bonne nouvelle. Nous naviguons maintenant à 70% de notre potentiel. Les autres bateaux filent à 30 noeuds et nous avançons à 25. C'est très décevant mais nous ne pouvons rien faire avant que le bateau soit à Brest et que nous y regardions de plus près. Nous devons simplement continuer notre route".

Les foils permettent de réduire la traînée hydrodynamique des flotteurs en les soulageant à grande vitesse.

Un autre concurrent, le MOD70 suisse Race for Water, a signalé dimanche avoir endommagé sa dérive après avoir heurté un conteneur flottant entre deux eaux.

A 10h00 GMT lundi, le Français Yann Guichard (Spindrift Racing) était en tête, devant ses compatriotes Sébastien Josse (Groupe Edmond de Rothschild), Michel Desjoyeaux (Foncia), Sidney Gavignet (Oman Sail) et le Suisse Stève Ravussin (Race for Water).

Les premiers bateaux sont attendus vendredi à Brest (ouest de la France).

heg/jfm

PLUS:afp