NOUVELLES

Huit morts dans une attaque dans l'est du Pakistan

09/07/2012 04:02 EDT | Actualisé 07/09/2012 05:12 EDT

ISLAMABAD - Huit personnes ont été tuées lundi dans une attaque lancée contre un campement militaire à Gujrat, dans l'est du Pakistan, a-t-on appris auprès de la police.

Plusieurs milliers d'islamistes, en route pour la capitale où ils veulent protester contre la décision du gouvernement de rouvrir la route d'approvisionnement de l'OTAN vers l'Afghanistan, avaient passé la nuit sur place. La police ignorait cependant si ces manifestants étaient impliqués dans l'attaque.

"C'est sûrement une attaque terroriste", a expliqué Basharat Mahmood, chef de la police de Gujrat. "Les assaillants pourraient se cacher parmi les manifestants".

Le camp, situé aux abords de la ville, a été attaqué vers 5h20, peu après des discours, en centre-ville, des dirigeants du mouvement Difah-e-Pakistan, ou Défense du Pakistan.

Le mouvement a quitté la ville de Lahore dimanche avec 8.000 partisans, répartis dans 200 véhicules, pour se rendre à Islamabad, à 300km de là. Les manifestants ont passé la nuit à Gujrat et prévoient de manifester devant le Parlement lundi.

Une demi-douzaine d'hommes armés sont arrivés en voiture et en moto dans le campement. Ils ont tué sept soldats et un policier qui avait tenté de les arrêter dans leur fuite. Quatre policiers et au moins trois soldats ont en outre été blessés, selon Basharat Mahmood. Le campement avait été installé pour chercher le corps d'un commandant qui se trouvait à bord d'un hélicoptère ayant chuté dans une rivière de la région, a-t-il ajouté. AP

ir/v124

PLUS:pc