NOUVELLES

Egypte: l'armée appelle à respecter "la Constitution et la loi"

09/07/2012 02:26 EDT | Actualisé 08/09/2012 05:12 EDT

L'armée égyptienne a appelé lundi au respect de "la loi et de la Constitution", en réaction à la décision du président Mohamed Morsi de rétablir l'Assemblée du peuple dissoute mi-juin sur décision de justice.

Dans un communiqué diffusé par l'agence officielle Mena, le Conseil suprême des forces armées (CSFA), évoquant les "derniers développements sur la scène intérieure", souligne "l'importance de la souveraineté de la loi et de la Constitution", en se disant "confiant que toutes les institutions de l'Etat respecteront ce qui a été dit dans les déclarations constitutionnelles".

La Haute cour constitutionnelle avait invalidé les dernières élections législatives, massivement remportées par les islamistes, en raison d'un vice juridique dans la loi électorale. Considérant le Parlement dissous, les militaires ont récupéré le pouvoir législatif.

Mais le nouveau président égyptien, issu des Frères musulmans, a décidé par décret dimanche de rétablir le Parlement.

Le CSFA a assuré dans son communiqué n'avoir dissous le Parlement qu'en application "du jugement de la Haute cour constitutionnelle décrétant l'invalidité de l'Assemblée du peuple".

iba/cnp

PLUS:afp