NOUVELLES

Divorce: Tom Cruise et Katie Holmes signent une entente

09/07/2012 01:35 EDT | Actualisé 08/09/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Tom Cruise et Katie Holmes en sont venus à une entente concernant leur divorce, a annoncé lundi l'avocat de l'actrice.

«Le dossier a été réglé et l'entente a été signée», a déclaré Me Jonathan Wolfe par voie de communiqué. Une assistante de l'avocat n'a pas voulu fournir plus de détails sur l'accord qui a été paraphé.

«Nous sommes excités pour Katie et pour sa famille et nous sommes heureux de la voir entamer le prochain chapitre de sa vie», peut-on lire dans la déclaration rendue publique lundi.

«Nous remercions l'équipe d'avocats de Tom Cruise pour leur professionnalisme et leur diligence, qui ont permis d'en venir à un règlement rapide.»

Katie Holmes a déposé une demande de divorce il y a moins de deux semaines afin de mettre fin à son mariage avec Tom Cruise, qui a été célébré en 2006.

Le couple a eu une fille ensemble, Suri, qui est maintenant âgée de six ans.

En début de journée, lundi, Tom Cruise et Katie Holmes avaient demandé au public de respecter leur intimité.

«Nous avons l'intention de travailler ensemble en tant que parents dans le meilleur intérêt de notre fille Suri. Nous souhaitons que les sujets touchant notre famille demeurent privés. Chacun d'entre nous respecte les croyances et le rôle de parent de l'autre», pouvait-on lire dans la déclaration transmise par les représentantes des deux acteurs, Nanci Ryder et Amanda Lundberg.

Cette rupture, qui implique deux figures de premier plan de Hollywood, a évidemment été hautement médiatisée. Katie Holmes a attiré la plus grande sympathie dans la majorité des cas.

Que la chose soit vraie ou pas, l'actrice a été dépeinte comme une femme séquestrée qui a enfin réussi à se libérer de l'emprise de Tom Cruise et de celle de l'Église de scientologie.

Us Weekly a rapporté que le couple avait eu d'importants désaccords en ce qui a trait aux méthodes d'éducation préconisées par la scientologie.

Plusieurs articles parus dans des médias spécialisés en célébrités allaient dans le même sens, ce qui a poussé le camp de Tom Cruise à nier vigoureusement à ces allégations.

L'avocat de Tom Cruise, Bert Fields, avait affirmé que son équipe «laissait l'autre camp jouer le jeu médiatique jusqu'à ce que tout le monde en ait assez». L'Église de scientologie, de son coté, ne voulait pas être présenté comme la cause de cette rupture.

L'entente rapide conclue entre les deux camps et la déclaration conjointe pourraient contribuer à calmer le jeu.

PLUS:pc