NOUVELLES

Deux ministres américains en Birmanie mi-juillet pour doper l'investissement

09/07/2012 07:16 EDT | Actualisé 08/09/2012 05:12 EDT

Deux ministres américains se rendront en Birmanie à la mi-juillet afin de doper les investissements dans ce pays d'Asie du Sud-Est pour lequel Washington a récemment allégé les sanctions, a annoncé lundi le département d'Etat.

Robert Hormats, sous-secrétaire d'Etat pour la Croissance, l'Energie et l'Environnement, actuellement en tournée en Asie du Sud-Est avec la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, "fera le voyage vers Naypyidaw et Rangoun, en Birmanie, les 14 et 15 juillet pour soutenir le processus de réforme birman via la promotion d'un engagement (américain) en matière économique et commerciale", selon un communiqué du département d'Etat.

Washington précise que M. Hormats sera accompagné par le sous-secrétaire au Commerce pour les Echanges internationaux, Francisco Sanchez.

Cette visite fera suite à celle, historique, effectuée fin 2011 par Mme Clinton, qui était venue saluer les changements démocratiques entrepris par le régime birman.

Un gouvernement de civils, mais toujours contrôlé par des militaires, a succédé en mars 2011 à une junte et organisé en avril 2012 des élections législatives partielles. Le pouvoir a aussi libéré des prisonniers politiques, poussant les Etats-Unis à alléger leurs sanctions, notamment pour les investissements, et à nommer sur place l'ambassadeur Derek Mitchell, une première en 22 ans.

L'opposante Aung San Suu Kyi, de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), a siégé pour la première fois lundi comme députée à la chambre basse du Parlement, après deux décennies de quasi-illégalité sous le joug de la junte.

nr/sam

PLUS:afp