NOUVELLES

Casamance: Dakar prêt au dialogue "à Rome" et "même sur Mars" (Macky Sall)

09/07/2012 01:12 EDT | Actualisé 08/09/2012 05:12 EDT

Le Sénégal est prêt à engager des discussions avec les rebelles de Casamance (sud) "en territoire étranger, en Europe, à Rome", comme l'a demandé l'un des principaux chefs rebelles, et "même sur Mars", a déclaré lundi le président sénégalais Macky Sall, en visite en France.

"Je suis venu (au pouvoir) avec la ferme détermination de travailler pour la paix", a dit le nouveau président sénégalais, en fonction depuis le 2 avril, lors d'une conférence de presse.

"Le front qui était jusque-là le plus radical, le Front nord de Salif Sadio, a indiqué qu'il était disposé à dialoguer avec l'Etat du Sénégal, mais en territoire étranger, notamment en Europe, à Rome. On n'a pas de problème, même s'il faut aller sur Mars, on va y aller!", a-t-il lancé, s'attirant des sourires dans la salle.

"Nous allons lever tous les obstacles par rapport au dialogue. Nos représentants vont discuter avec les représentants du Mouvement démocratique de Casamance" (MFDC, indépendantiste), a-t-il assuré.

"S'il faut lever des mandats d'arrêt internationaux pour pouvoir donner une chance à la paix, c'est quelque chose de tout à fait envisageable. Ce n'est pas un marchandage, pour la levée de tel ou tel mandat d'arrêt, mais pour arriver à la paix, ce sera étudié de façon convenable", a-t-il relevé.

La semaine dernière, le plus radical des chefs militaires rebelles de Casamance, Salif Sadio, s'était dit prêt à libérer des militaires sénégalais retenus en otages si Dakar acceptait de négocier "hors d'Afrique". Dans une interview accordée à Radio France Internationale (RFI), il avait proposé "la médiation de la communauté (catholique) de Sant'Egidio", dont le siège est à Rome.

La Casamance est située dans le Sud-Ouest du Sénégal, entre la Gambie et la Guinée-Bissau. En trente ans, le conflit y a fait des milliers de victimes civiles et militaires et des dizaines de milliers de déplacés et réfugiés.

Le président Macky Sall, ancien Premier ministre d'Abdoulaye Wade (de 2004 à 2007), effectue depuis jeudi une visite officielle en France. Il y a rencontré le nouveau président français François Hollande ainsi que six ministres, a-t-il précisé.

lbx/nou/sd

PLUS:afp