DIVERTISSEMENT

Isabelle Boulay, Daniel Bélanger et Radio Radio dans un numéro à Juste pour rire

09/07/2012 03:54 EDT | Actualisé 08/09/2012 05:12 EDT
PC/HPQc/QMI

MONTRÉAL - Isabelle Boulay, Daniel Bélanger et Radio Radio présenteront un numéro musical unique lors du gala soulignant le 30e anniversaire du Festival Juste pour rire.

Ils monteront sur les planches de la salle Wilfrid-Pelletier, jeudi et vendredi, pour y interpréter des chansons humoristiques tirées du répertoire québécois des 30 dernières années.

«Il va y avoir probablement du Rock et Belles Oreilles, du Paul et Paul ou du Denis Drolet, entre autres», a indiqué lundi Nicolas Boucher, producteur au contenu des galas Juste pour rire.

Les artistes repêchés seront appelés à livrer une prestation qui peut sembler relever du contre-emploi, surtout dans les cas d'Isabelle Boulay et de Daniel Bélanger, convient M. Boucher.

«On cherchait quelqu'un qui était rarement ou jamais venu à Juste pour rire. On voulait vraiment avoir un 'outsider'», a exposé Nicolas Boucher en discutant du choix de Daniel Bélanger, qui a par ailleurs déjà travaillé avec François Pérusse et son frère Marc.

C'est en constatant que l'interprète de «Sèche tes pleurs» se lançait dans l'aventure que la chanteuse Isabelle Boulay a décidé d'y prendre part elle aussi, au dire du producteur.

Rencontrée il y a quelques jours, la Gaspésienne ne cachait d'ailleurs pas son enthousiasme à l'idée de monter sur scène avec ses complices d'un soir. «C'est assez étonnant: c'est-à-dire qu'on est très différents les uns des autres. C'est des gens dont je suis 'hyper fan'», avait-elle confié à La Presse Canadienne.

«Il y a des contre-emplois, oui, avait-elle ajouté. Mais c'est aussi le 'mix' qui est vraiment bon.»

Le gala du 30e anniversaire est animé par Stéphan Bureau et met notamment en vedette André Sauvé, Jean-Marc Parent et François Morency. Il fait partie des nombreux galas qui figurent à la programmation du 30e Festival Juste pour rire.

L'an dernier, les organisateurs s'étaient engagés à augmenter le nombre de représentations des galas tout en diminuant le prix des billets, histoire de rendre le tout plus accessible au grand public.

Promesse tenue. «Cette année, il y a 24 représentations des huit différents galas, a souligné Nicolas Boucher. Et maintenant, on a juste deux sortes de billets qui sont environ 50 pour cent moins chers que l'an dernier.»

Des billets sont d'ailleurs toujours disponibles à quelques heures du coup d'envoi du Festival Juste pour rire, qui se mettra en branle jeudi.