NOUVELLES

Afghane exécutée: la Maison Blanche dénonce un "meurtre de sang-froid"

09/07/2012 02:26 EDT | Actualisé 08/09/2012 05:12 EDT

L'exécution sommaire d'une Afghane dont la vidéo a récemment fait surface constitue un "meurtre de sang-froid" rappelant au monde entier "la brutalité des talibans", a dénoncé lundi la Maison Blanche, se disant déterminée à protéger les droits des femmes en Afghanistan.

"Quand les talibans étaient au pouvoir, les droits des femmes ont été ignorés, attaqués et entamés. Ce meurtre de sang-froid constitue un nouveau rappel aux Afghans et à la communauté internationale de la brutalité des talibans", a affirmé le porte-parole du président Barack Obama, Jay Carney.

"Les Etats-Unis sont solidaires des Afghans, et particulièrement des femmes d'Afghanistan, pour faire en sorte que les progrès arrachés de haute lutte par les femmes ces dix dernières années dans ce pays soient non seulement protégés, mais progressent", a encore dit M. Carney lors de son point de presse quotidien.

Les autorités afghanes ont lancé une chasse à l'homme pour retrouver les coupables, des talibans selon elles, de l'exécution sommaire d'une femme soupçonnée d'adultère dont l'insoutenable vidéo a choqué dans le monde entier.

La force internationale de l'Otan en Afghanistan (Isaf) s'est de son côté dite "prête à aider les forces afghanes dans la traque des auteurs de cet acte haineux", a déclaré son commandant, le général américain John Allen.

Dans un communiqué, le président Hamid Karzaï a "ordonné" de "n'épargner aucun effort" pour "arrêter et punir les coupables".

Les images de l'exécution par balle de celle que les autorités appellent Najiba, 22 ans, ont fait dimanche le tour du monde.

On y voit la victime écoutant stoïquement la sentence la condamnant à mort, avant qu'un homme, présenté comme son mari, ne lui tire dessus à 13 reprises, dont les quatre dernières sur son cadavre sans vie.

tq/sam

PLUS:afp