NOUVELLES

RDC: le chef des mutins annonce leur prochain retrait des villes prises, sauf Bunagana (déclaration)

08/07/2012 12:50 EDT | Actualisé 07/09/2012 05:12 EDT

Le colonel Sultani Makenga, chef des mutins du Mouvement du 23 mars (M23), a déclaré dimanche à des journalistes, dont celui de l'AFP, que ses hommes allaient se "retirer" des localités prises dans l'est de la République démocratique du Congo, sauf Bunagana, sans toutefois donner de date.

"Nous avons pris Rubare, Rutshuru, Kalengera et Kako (dimanche). Même si nous avons pris toutes ces localités, nous allons nous retirer et les laisser à la Monusco (Mission de l'ONU) et à la police nationale (...). Mais nous allons garder Bunagana (prise vendredi) parce que nous devons éloigner nos ennemis de nos positions", a déclaré le colonel Makenga à Bunagana, poste-frontière avec l'Ouganda.

"C'est le gouvernement de Kinshasa qui détermine s'il veut la paix, s'il veut cesser de nous combattre. S'ils veulent la guerre ils continueront à nous attaquer et nous les poursuivrons", a-t-il ajouté.

"Nous ne sommes pas là pour prendre des villes mais pour faire entendre notre voix (...). Nos principales revendications, le gouvernement les connaît: le retour des réfugiés congolais qui sont au Rwanda, une bonne démocratie, et nos grades militaires doivent être confirmés, et tant d'autres revendications...", a affirmé l'officier, vêtu d'un uniforme de l'armée congolaise, portant un képi et un pistolet à la hanche, et entouré de nombreux gardes armés.

str-epe/sd

PLUS:afp