NOUVELLES

MotoGP - Grand Prix d'Allemagne: déclarations

08/07/2012 12:50 EDT | Actualisé 07/09/2012 05:12 EDT

Dani Pedrosa (ESP/Honda), vainqueur du Grand Prix d'Allemagne: "Je suis très content de cette victoire, nous sommes enfin parvenus à gagner. On était montés plusieurs fois sur le podium cette saison, mais je voulais vraiment offrir cette victoire à mon équipe sur un circuit que j'apprécie vraiment. Mais pour cela, il a fallu se battre toute la journée. Casey (Stoner, son coéquipier qui a chuté dans le dernier tour, NDLR) a fait une course superbe et m'a mis beaucoup de pression sur la fin. Je savais que cela allait se jouer dans les derniers mètres, j'ai freiné le plus tard possible et fermé toutes les portes pour gagner. Ce succès va nous donner un surplus de motivation pour les prochaines courses".

Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha), 2e: "Les choses peuvent vraiment changer du tout au tout d'une course à l'autre. Aux Pays-Bas, on avait 25 points d'avance, puis soudain plus rien, on était très déçus et aujourd'hui, on a eu de la chance grâce à la malchance de Casey (Stoner, NDLR). J'aurais été content de terminer 3e, car le comportement de ma moto, notamment derrière, n'était pas très bon. Ce fut une course difficile. J'aurais préféré ne pas tomber à Assen et que Casey ne tombe pas ici. On s'est battus pendant tout le week-end avec la météo et on peut être heureux de finir avec ce résultat".

Andrea Dovizioso (ITA/Yamaha), 3e: "Je suis très content d'être à nouveau sur le podium, surtout sur ce circuit qui ne m'avait jamais réussi jusqu'ici. Bien sûr, on a de la chance avec la chute de Casey (Stoner, NDLR), mais cela a justifié que je me batte pendant toute la course pour cette 4e place. Je vais pouvoir aborder +mon+ Grand Prix à Mugello en toute confiance"

Casey Stoner (AUS/Honda), abandon: "Je suis déçu, je voulais tenter le tout pour le tout dans le dernier virage, pas dans celui-ci (où il a chuté, NDLR). Je me sentais bien sur ma moto, je pense que j'étais un peu plus rapide que Dani et j'avais confiance dans le fait que je pouvais le dépasser. Mais dans le dernier tour, j'ai fait une erreur dès le premier virage et j'ai attaqué plus que je ne le voulais pour la suite. Dans le virage où je chute, j'ai dû freiner plus brutalement que je ne le souhaitais, ma roue avant s'est dérobée. Je suis frustré, car on ne m'a pas autorisé à repartir et à essayer de marquer des points. Mais je suis persuadé que si on continue comme cela pour la suite du championnat, on n'a aucune raison de s'inquiéter".

bur/jr/smr

PLUS:afp