NOUVELLES

Kuwait Airways: retrait de cinq vieux avions après des dysfonctionnements

08/07/2012 04:03 EDT | Actualisé 06/09/2012 05:12 EDT

Kuwait Airways (KAC) a décidé de retirer jusqu'à cinq de ses vieux avions à la suite de problèmes techniques à répétition, a annoncé dimanche dans la presse le président de la compagnie aérienne publique, Salem al-Othaina.

Cité par le quotidien Al-Rai, M. Othaina, également ministre des Communications, a précisé que "trois à cinq appareils", sur une flotte de 17 avions, seraient cloués au sol cette semaine, "en prélude à d'autres décisions de retirer d'autres avions".

La KAC dispose de 15 Airbus et de deux Boeing, des appareils acquis il y a une vingtaine d'années et qui ont connu plusieurs problèmes technique ces dernières années.

"Les conditions de sécurité se sont détériorées à la suite de dysfonctionnements à répétition dans certains appareils, ce qui a amené à prendre cette décision", a déclaré le ministre.

La presse locale a rapporté dimanche qu'un vol de la KAC reliant Koweït à Jeddah, en Arabie saoudite, avec 186 passagers à bord, avait miraculeusement échappé mercredi à une catastrophe en réussissant à atterrir à Médine, après que l'un de ses moteurs ait pris feu et qu'un autre soit tombé en panne.

La presse fait régulièrement état de pannes sur des appareils de la compagnie.

En janvier 2008, le Parlement koweïtien avait adopté une loi prévoyant la privatisation de la KAC, dont les comptes sont déficitaires. Mais en octobre 2011, le gouvernement a décidé de restructurer la compagnie avant de la privatiser.

Les actifs de la KAC ont été estimés à 220 millions de dinars (800 millions de dollars), mais au cours des 21 dernières années, la compagnie a cumulé plus de 2,7 milliards de dollars de pertes.

oh/tm/fc

PLUS:afp