NOUVELLES

GP-F1-Grande-Bretagne: victoire de Webber, devant Alonso et Vettel

08/07/2012 09:44 EDT | Actualisé 07/09/2012 05:12 EDT

SILVERSTONE, Royaume-Uni - L'Australien Mark Webber a remporté sur Red Bull dimanche le Grand Prix de F1 de Grande-Bretagne, devançant sur le circuit de Silverstone l'Espagnol Fernando Alonso sur Ferrari et son coéquipier allemand Sebastian Vettel.

Signant sa deuxième victoire de la saison, Webber a consolidé sa deuxième place au classement général avec 116 points, se rapprochant même d'Alonso (129), tandis que Vettel a gagné une place en étant troisième avec 100 points.

L'Espagnol avait pourtant dominé l'essentiel de la course, contrôlant Webber, tandis qu'une féroce bagarre se livrait derrière, notamment entre le Brésilien Felipe Massa (Ferrari), l'Allemand Michael Schumacher (Lercedes) et le Finlandais Kimi Raikkonen (Lotus).

Mais le choix de pneumatiques aura été fatal à l'Ibère: après avoir chaussé des pneus tendres au 38e tour, Alonso voyait la monoplace de Webber — restée en pneus durs — revenir sur lui comme à la parade, alors que ses gommes ne cessaient de se dégrader. À quatre tours de l'arrivée, l'Australien s'emparait de la tête pour ne plus la céder.

Dans cette saison très ouverte, l'Australien devient le deuxième pilote avec Alonso à avoir remporté deux Grand Prix.

«Encore une belle journée pour nous», s'est-il exclamé dans sa radio de bord.

«Fernando Alonso avait un très bon rythme, mais on a eu une meilleure stratégie en bout de compte, a-t-il dit un peu plus tard. On n'a jamais abandonné, on a continué de pousser et ça n'a pas tourné comme lui l'espérait».

Epargnée par la pluie, la course aura également été marquée par une belle performance du jeune Français Romain Grosjean (Lotus). Parti neuvième, il a dû rapidement rentrer au stand pour changer d'aileron avant et repartir bon dernier. Mais il a ensuite enchaîné les records du tour et s'est classé sixième.

En revanche, c'est la déception du côté de l'écurie McLaren. Devant leur public, Lewis Hamilton et Jenson Button finissent respectivement huitième et 10e.

«J'ai poussé aussi fort que j'ai pu, mais, pour une raison que j'ignore, je n'avais aucune vitesse», a déploré Hamilton. Quant à 'Schumi', pourtant parti en troisième position, il a fini septième.

PLUS:pc