NOUVELLES

Federer remporte la finale de Wimbledon contre Murray, marque l'histoire

08/07/2012 01:26 EDT | Actualisé 07/09/2012 05:12 EDT

WIMBLEDON, Royaume-Uni - Le Suisse Roger Federer a remporté son septième tournoi de Wimbledon en s'imposant 4-6, 7-5, 6-3, 6-4 dimanche sur le gazon anglais devant l'Ecossais Andy Murray.

Le nouveau no 1 mondial égale ainsi le record codétenu par le Britannique William Renshaw et l'Américain Pete Sampras. Renshaw a toutefois accompli l'exploit dans les années 1880, alors que le champion en titre recevait un laissez-passer pour la finale de l'année suivante.

«Je joue mon meilleur tennis depuis quelques matches», a-t-il expliqué, tout sourire, le trophée entre les mains. «Ce tournoi me va si bien que je suis au top en demies et en finale. Ce trophée me va bien. C'est comme s'il ne m'avait jamais quitté.»

Le gagnant de 17 tournois du Grand Chelem a excellé une fois le toit rétractable fermé tôt au troisième set, n'offrant pratiquement aucune chance à Murray de stopper à 76 ans l'attente de la Grande-Bretagne pour un champion local. Les attentes étaient très élevées pour le Britannique, quatrième raquette mondiale.

«Tout le monde parle de la pression de jouer à Wimbledon, à quel point c'est difficile, a dit Murray. Ce ne sont pas les spectateurs. Ils rendent la tâche tellement plus facile. L'appui a été formidable, donc merci beaucoup.»

Des milliers de partisans ont regardé le match sur un écran géant situé à l'extérieur du court central, baptisé pour l'occasion 'Murray Mount', mais ils ont quitté rapidement après l'échec d'un des leurs.

À l'intérieur, la femme du prince William, Kate, était assise dans la loge royale en compagnie de David Beckham, du premier ministre britannique David Cameron et de quelques ex-champions de Wimbledon.

La majorité d'entre eux étaient déçus du résultat final, également.

Dès que le coup droit de Murray a atterri à l'extérieur des limites du terrain sur sa deuxième balle de match, Federer s'est effondré sur le gazon et des larmes ont perlé sur ses joues. Il s'est rapidement relevé et a serré la main de Murray au filet.

Dans la loge des joueurs, la femme de Federer et ses jumelles ont crié et souri tandis que Federer retournait à son siège en attente de sa septième cérémonie de remise du trophée de Wimbledon.

Federer ravit le 1er rang à Djokovic

Federer affiche désormais un dossier de 17-7 en finale d'un tournoi majeur, comprenant une fiche de 7-1 à Wimbledon. Murray se retrouve pour sa part à 0-4 en circonstances similaires, incluant une fiche de 0-3 contre Federer.

«C'est formidable. Je me retrouve à égalité avec Pete Sampras, qui est mon héros, a mentionné Federer. Je me sens incroyablement bien.»

Avec cette victoire, le Suisse a repris le premier rang mondial à Novak Djokovic, lui permettant ainsi d'égaler la marque de Sampras avec un total de 286 semaines au sommet du classement mondial de l'ATP en carrière.

«Je n'ai jamais arrêté d'y croire. J'ai commencé à augmenter le rythme, même si j'ai une famille, a confié Federer. Tout a fonctionné à la perfection. J'ai trouvé le bon rythme, haussé mon niveau de confiance et tout est tombé en place au bon moment. C'est donc un moment magique pour moi.»

Il promet cependant de rester sur ses gardes, car «devenir numéro un mondial, ce n'est pas un cadeau».

Le dernier Britannique à avoir remporté le titre masculin à Wimbledon est toujours Fred Perry en 1936.

La finale du simple messieurs fut la première à être disputée sous un toit fermé, dimanche. Le toit a été utilisé pour la première fois au All England Club en 2009.

Après la pluie, Federer

Au départ, Murray dictait le rythme du match et remportait la majorité des échanges corsés. Il a brisé Federer au premier jeu du premier set, et l'a brisé de nouveau quelques minutes plus tard avant de servir pour la manche. Il s'agissait du premier — et seul — set remporté par Murray en quatre finales d'un tournoi majeur en carrière.

Le deuxième set a été plus âprement disputé, et les deux hommes se sont échangés des balles de bris qu'ils n'ont pu convertir. Federer a finalement été en mesure d'accomplir l'exploit au dernier jeu du set, déposant une volée du revers coupée hors de la portée de Murray.

Les deux hommes ont conservé leur service en début de troisième set, mais la pluie s'est alors mise à s'abattre sur le court, interrompant le jeu durant 40 minutes. Peu de temps après, ce fut un spectacle en solo.

«Quand le toit s'est fermé, il a offert du tennis incroyable», a confié Murray.

Tandis que Federer menait 3-2, ils ont disputé un jeu de 26 points qui a duré 20 minutes, et au bout duquel le Suisse a converti sa sixième tentative de bris — après que le Britannique eut glissé au sol trois fois.

Federer n'a laissé filer que cinq points sur son service durant ce set.

PLUS:pc