NOUVELLES

C-B: Une autre Première Nation se prononce contre les projets de pipelines

08/07/2012 08:50 EDT | Actualisé 07/09/2012 05:12 EDT

VANCOUVER - Une autre communauté autochtone de la Colombie-Britannique s'oppose à la construction et l'expansion d'oléoducs visant à transporter le pétrole produit à partir des sables bitumineux de l'Alberta jusqu'à la côte du Pacifique.

Au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée ce week-end, la Première Nation Tsleil-Waututh du nord de Vancouver a ajouté son nom à la déclaration pour sauver le fleuve Fraser.

Les signataires de ce document promettent de ne pas permettre à des pipelines transportant le pétrole des sables bitumineux de traverser leurs terres, territoires, eaux ou les voies migratoires du saumon du fleuve Fraser.

Le chef de la Première Nation Tsleil-Waututh, Justin George, a déclaré que sa communauté avait le droit et le devoir de protéger les terres et les eaux de leur territoire.

Plus de 100 Premières Nations auraient maintenant signé la déclaration, selon la communauté Tsleil-Waututh.

Deux importants projets d'oléoducs sont présentement en préparation dans la province, soit la construction du pipeline Northern Gateway d'Enbridge et l'expansion du pipeline Trans Mountain de Kinder Morgan Canada.

PLUS:pc