Christian Louboutin a imaginé à la demande de Disney la pantoufle de bal d'une Cendrillon en 2012 que le créateur a traduite en escarpin strassé, aux lignes fluides et aux semelles évidemment rouges. Le chausseur a présenté sa création au Palais Brogniart à Paris dans la soirée de jeudi 5 juillet pendant la Fashion Week Haute Couture.

Visiblement ravi de créer "le soulier le plus emblématique du monde des rêves", Christian Louboutin a opté pour une "concrétisation de la transparence du cristal" en travaillant la dentelle, le tulle et le cristal, a-t-il confié à l'AFP.

louboutin cendrillon

La chaussure est ornée à l'empeigne et au talon de papillons incrustés de pierres multicolores, qui symbolisent tout à la fois "la liberté de Cendrillon et son côté chrysalide, car Cendrillon n'est plus jeune fille, ni complètement femme, c'est ensuite qu'elle deviendra papillon". Le talon haut est piqué de mille cristaux, l'ensemble reposant sur une semelle rouge, signe distinctif du créateur français.

La fabrication de l'escarpin a été limitée à 20 paires hors-commerce.

L'histoire de cette création est résumée dans un court-métrage mettant en scène le chausseur y travaillant dans sa cordonnerie parisienne, aidé par des personnages du dessin animé de Disney et inspiré par une Cendrillon d'aujourd'hui qui passe la serpillière devant la célèbre boutique. Ce petit film figurera dans la prochaine édition du Cendrillon de Walt Disney qui sortira en DVD et Blu-ray.