NOUVELLES

Liban: Une adolescente et une fillette tuées à la frontière libano-syrienne

07/07/2012 06:56 EDT | Actualisé 06/09/2012 05:12 EDT

Une adolescente et une fillette de huit ans ont été tuées tandis que dix personnes ont été blessées samedi à Wadi Khaled, dans le nord du Liban, lors d'accrochages et d'explosions, ont indiqué des sources hospitalières et de sécurité.

La télévision syrienne a fait état d'une "tentative infiltration" à partir du Liban, faisant état de la mort de dizaines de "terroristes".

"Nadia al-Owaichi, 19 ans a été tuée à l'aube par un obus alors qu'elle se trouvait chez elle à Wadi Khaled", une localité située à 185 km au nord de Beyrouth, a déclaré un responsable locale des services de sécurité, notant que "le tir provenait du territoire syrien".

En outre, "quatre personnes ont été blessées par la chute d'obus et les échanges de tirs", a ajouté la même source. Parmi eux, selon l'agence officielle libanaise (ANI) figurent trois enfants.

"Quelques heures plus tard, une bédouine de huit ans, réfugiée récemment avec ses parents de Syrie, a trouvé la mort. Cinq personnes, ont été blessées, dont son père et sa mère qui sont dans un état grave par une explosion dans le camp de tentes où elle résidait", a précisé une source hospitalière à Halba dans la province du Akkar .

Le responsable de la sécurité, qui s'était chargé d'évacuer les victimes, avait cru que la mère était morte et avait donc fait état au début de deux décès.

"Un expert militaire, qui s'est rendu sur place, a indiqué qu'il s'agissait soit d'une mine enfouie dans le secteur soit d'un explosif que des réfugiés étaient en train manipuler", a affirmé la source sécuritaire.

Dans un premier temps, elle avait fait état de la chute d'un obus.

Un élu local a indiqué pour sa part qu'il y a eu à l'aube une fusillade entre des hommes armés se trouvant du côté libanais et les forces syriennes. L'ANI a fait état du tir d'une vingtaine d'obus qui ont endommagé plusieurs maisons.

Pour sa part, la télévision officielle syrienne a fait état "d'une tentative d'infiltration de bandes terroristes à partir du Liban vers Qoussair, dans la province de Homs. Les forces syriennes ont tué et blessés des dizaines de terroristes", précise la chaîne.

Lundi, dans la même région, deux membres de la police des frontières syrienne avaient été blessés par une roquette tirée à partir du territoire libanais, avait indiqué la Sûreté générale libanaise dans un communiqué.

C'était la première fois que le Liban fait état de tirs contre le territoire syrien à partir du Liban.

Après le tir, les Syriens avaient pris en chasse les hommes armés et durant cette poursuite, le poste de la Sûreté générale libanaise a été touché. Une unité syrienne était arrivée à ce poste libanais, a appréhendé deux membres de la Sûreté générale et les a conduits en territoire syrien avant de les relâcher".

Un porte-parole de la Sûreté générale libanaise, qui n'a pas voulu être identifié, a indiqué à l'AFP que les tireurs avaient réussi à prendre la fuite et qu'aucun agent de la Sûreté générale n'a été blessé.

oi-rd/sk/hj

PLUS:afp