NOUVELLES

Le meurtrier présumé de Trayvon Martin de nouveau libéré sous caution

07/07/2012 06:02 EDT | Actualisé 06/09/2012 05:12 EDT

ORLANDO, Fla. - George Zimmerman, un vigile de quartier accusé du meurtre en février dernier d'un adolescent noir de 17 ans, Trayvon Martin, a de nouveau été remis en liberté sous caution vendredi à Sanford (Floride), a annoncé un de ses avocats.

George Zimmerman avait été une première fois remis en liberté le 23 avril contre une caution de 150.000 dollars (122.219 euros). Il a de nouveau été incarcéré début juin, le juge Kenneth Lester ayant estimé que l'accusé et son épouse avaient menti sur leur situation financière, afin de faire baisser le montant de la caution. Mais les procureurs ont ensuite expliqué que George Zimmerman avait réuni des fonds conséquents via un site internet qu'il a créé pour assurer sa défense.

Le juge Lester a fixé à un million de dollars (814.796 euros) le montant de la nouvelle caution. George Zimmerman, surveillé par un bracelet électronique, ne devra pas quitter les limites du comté de Seminole et sera soumis à un couvre-feu de 18h à 6h. Il a également l'interdiction d'ouvrir un compte en banque.

Le vigile d'origine hispanique, âgé de 28 ans, a plaidé non coupable de meurtre, affirmant qu'il a tiré sur Trayvon Martin en état de légitime défense dans le cadre de la législation de Floride, après avoir été attaqué par l'adolescent. Les faits se sont déroulés en février à Sanford.

L'affaire a relancé le débat sur les lois sur la légitime défense et les tensions raciales. Elle a suscité une vive émotion aux Etats-Unis en raison notamment du temps qui s'est écoulé entre la mort du jeune homme et l'inculpation de George Zimmerman, qui n'avait pas été arrêté tout de suite, en partie grâce à la loi sur la légitime défense en Floride. Il n'avait été incarcéré que le 12 avril, après plus d'un mois de mobilisation des partisans de Trayvon Martin, dans tout le pays. AP

ll/v0090

PLUS:pc