NOUVELLES

Le chef de la diplomatie mauritanienne à Alger pour discuter du Mali

07/07/2012 09:37 EDT | Actualisé 06/09/2012 05:12 EDT

Le chef de la diplomatie mauritanienne est arrivé samedi à Alger pour évoquer les questions bilatérales et la situation au Mali avec son homologue algérien, avant d'assister lundi à une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Union du Maghreb arabe (UMA).

Cette rencontre sera "l'occasion d'aborder la coopération bilatérale et la situation au Mali, les deux pays étant voisins de ce pays", a déclaré le ministre algérien délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel, cité par l'agence officielle APS.

La réunion des ministres de l'UMA sera de son côté "l'occasion d'examiner la question sécuritaire dans la région et d'en identifier les obstacles", a souligné le ministre mauritanien Hamadi Ould Baba Ould Hamadi à son arrivée à Alger, selon la même source.

Le chef de la diplomatie mauritanienne espère que cette rencontre avec ses pairs maghrébins permettra une contribution de leurs pays "à la sécurité dans leur région et dans le continent africain tout entier".

M. Messahel a, lui, souhaité que de cette réunion, décidée en février à Rabat, à l'initiative de l'Algérie, sorte "une vision nouvelle sur la sécurité dans la région".

Les travaux des ministres, précédés d'une réunion d'experts, "porteront sur l'examen des menaces à la sécurité du Maghreb, leur évaluation et la définition des grands axes de coopération dans ce domaine", a-t-il précisé.

L'Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Mauritanie et la Libye font partie de l'UMA, une organisation créée en 1989 mais restée en panne, en raison notamment du conflit du Sahara Occidental qui oppose Alger et Rabat. Mais les deux pays ont récemment décidé aux côtés de la Tunisie de relancer l'UMA.

amb/cco

PLUS:afp