NOUVELLES

Inondations dans le sud de la Russie: 103 morts

07/07/2012 06:51 EDT | Actualisé 06/09/2012 05:12 EDT

MOSCOU - Les inondations dues à des pluies diluviennes dans la région de la mer Noire, au sud de la Russie, ont fait au moins 103 morts, ont indiqué les autorités samedi.

Les précipitations dépassaient la trentaine de centimètres d'eau, forçant plusieurs résidants des environs à sortir de leur lit pour trouver refuge dans des arbres ou des toits.

Plusieurs personnes étaient endormies lorsque les inondations ont frappé la région de Kasnodar, et l'eau s'est rapidement répandue dans le secteur entourant Krimsk, la ville la plus durement touchée.

Les rumeurs allaient bon train chez les sinistrés, certains alléguant qu'une telle puissance du débit de l'eau ne pouvait s'expliquer que par l'ouverture des vannes d'un réservoir d'eau situé à proximité.

Les eaux boueuses se répandaient dans les rues et les maisons, et dans certains cas le niveau atteignait le capot des voitures, voire le toit de bâtisses, selon des témoins.

Les sinistrés se frayaient un chemin à travers l'eau, qui leur montait jusqu'à la taille, et manoeuvraient des bateaux dans les rues, samedi. Quelque 5000 maisons ont été inondées, a rapporté l'agence Interfax, citant le gouverneur de Krasnodar, Alexandre Tkachev.

Le ministère de l'Intérieur a fourni un nouveau bilan samedi soir, portant à 103 le nombre de personnes tuées par les inondations, selon des agences de nouvelles russes. Dans un bilan précédent, un porte-parole d'un ministère régional avait rapporté qu'au moins 67 personnes étaient mortes dans la région de Krimsk, à environ 1200 kilomètres au sud de Moscou.

L'agence officielle RIA-Novosti a indiqué que cinq personnes avaient été électrocutées dans la ville de Guelendjik, sur la côte de la mer Noire, après qu'un transformateur soit tombé dans l'eau.

Anna Kovalevskaya, dont les parents habitent dans la région inondée, a raconté que le niveau de l'eau avait atteint le toit de leur maison familiale.

«En ville, il y a des personnes qui disent qu'un réservoir dans les montagnes a été ouvert. Une vague est arrivée de là. Il y avait environ sept mètres d'eau dans les rues», a-t-elle mentionné à une station de radio moscovite.

Le gouverneur Tkachev a rejeté du revers de la main ces rumeurs, écrivant sur son compte Twitter que l'heure n'était pas aux moqueries mais bien à l'entraide.

La télévision d'État Rossiya 24 diffusait des images de résidants portant secours à des sinistrés dans de petits bateaux gonflables, tandis que d'autres peinaient à sortir de leur maison inondée.

Plus de 28 centimètres de pluie sont tombés à Guelendjik depuis vendredi soir, a mentionné le service météorologique russe.

Guelendjik est située sur la côte de la mer Noire, et plusieurs camps d'été pour enfants se trouvent à proximité. La vice-première ministre Olga Golodetz a déclaré à RIA-Novosti qu'environ 7100 enfants s'y trouvaient, et que 459 d'entre eux devraient être évacués.

PLUS:pc